20 septembre 2020

Valenciennes-DFCO : Continuer sur la lancée d’août

Après la trêve internationale, le DFCO reprend le chemin des terrains demain (14h) en se déplaçant à Valenciennes dans son superbe stade du Hainaut pour le compte de la 6 ème journée de Ligue 2.

 

Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Ils ont fait un mois d’août de haut niveau. Trois victoires, un nul et une défaite. Et le tout, en cinq journées de championnat. Alors, autant dire que Dijon arrive en statut de favori dans le Nord, même si Olivier Dall’Oglio tient à rester prudent : « On fait partie des équipes qui jouent les premiers rôles. Le mois d’août nous a rassuré, on ne se cache plus mais je suis assez mesuré car ça peut aller très vite dans le football ». Oui, on l’a vu la saison dernière. Après un départ canon, les Dijonnais s’étaient écroulés en janvier. Mais, cette année semble être bien différente. On sent un collectif, un état d’esprit, une envie de bien faire.

 

Gagner à l’extérieur

Si les hommes d’Olivier Dall’Oglio ne rencontrent pour le moment aucun problème à domicile, la donne n’est pas la même à l’extérieur. Mais pas de panique, ce n’est que le début. En effet, après un match nul à Ajaccio (0-0), lors de la première journée, les Côte-d’Oriens se sont inclinés face au promu Bourg-en-Bresse (2-1) : « Si l’on veut être dans les trois premiers à la fin de la saison, il va falloir faire mieux à l’extérieur. Car c’est là aussi qu’on pourra gratter des points et s’insérer dans le trio de tête. Mais je ne me fais pas trop de soucis, j’ai confiance en mon équipe. Cette année, on a la maturité qu’on n’avait pas l’année dernière », s’explique Olivier Dall’Oglio en conférence de presse. La trêve internationale, du week-end dernier, a fait le plus grand bien au DFCO. Le besoin de couper s’est avéré nécessaire et assure une bonne récupération. Car le calendrier est intense avec des matchs en semaine. Mais cette saison l’effectif est étoffé, l’équipe peut assurer un turnover, notamment pour les matches de coupe.

 

Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Valenciennes, un adversaire coriace

Les Nordistes ont une réputation d’équipe accrocheuse, dangereuse. Mais Valenciennes réussi bien au DFCO. L’année dernière, les Dijonnais lui avaient infligé un violent 3-0 en terre valenciennoise. Autant dire, que les supporteurs s’en souviennent encore et ont gardé un goût amer de cette rencontre. Ils seront donc motivés pour soutenir le VAFC. Une ambiance chaleureuse, respectueuse attend les Dijonnais., comme d’habitude dans les villes du nord. A Dijon de ne pas se laisser impressionner par les qualités de Valenciennes et de rester dans son match : « Ils ont une équipe supérieure à la saison dernière. Ils jouent bien au ballon, allient la vitesse, la jeunesse et l’expérience. C’est un bon mélange qui fonctionne pour le moment », affirme l’entraîneur dijonnais. A noter, information de dernière minute côté valenciennois, Fabrice Abriel (ex joueur de l’OM) vient de résilier son contrat, d’un accord commun avec le club.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.