1 octobre 2020

Le DHC retourne Chamonix

Rencontre équilibrée ce samedi soir à Trimolet qui a commencée de manière catastrophique pour Dijon. Les dijonnais ont su ensuite réagir et sont remonté au score. Les hommes de Paredes ont alors pris l’ascendant et ont lutté tout le restant du match pour maintenir leur avance signant  le coup de grâce à la fin en cage vide(4-2). Toujours invaincus en Coupe de la Ligue, les Ducs s’emparent de la première place de la poule D.

 

Coup de théâtre à Trimolet ou Jakub Cech, pas vraiment rentré dans son match prend deux buts coup sur coup, en moins de trois minutes.

 

Les Dijonnais ont su renverser la vapeur © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Les Dijonnais ont su renverser la vapeur
© Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Retour Dijonnais

Pris à la gorge d’entrée de jeu, les Ducs Il faut attendre une dizaine de minutes avant que les dijonnais ne reprennent leur souffle et leurs esprits équilibrant ainsi les débats. Les Chamois font alors preuve d’indiscipline et ils vont le payer cash (1-1 à 16’36’’) A leur tour déstabilisés, les hommes de Stéphane Gros cèdent à nouveau juste avant la première pause.Le second tiers voit les Ducs de Jonathan Paredes et Julien Guimard prendre la main. Souvent en zone offensive, ils acquièrent logiquement l’avantage à la mi-match grâce à William Wallèn à la conclusion qui inscrit son deuxième but de la soirée sur une offensive lancée par Brian Mc Millin et rondement menée par Aram Kevorkian

 

 

des débats disputés © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
des débats disputés © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Défense inédite.

Le retour des vestiaires pour l’ultime période redonne des forces aux visiteurs. Mais Jakub Cech garde la maison   Suite à la sortie de  Briand  sur blessure,  la défense à été renforcée par des joueurs polyvalent comme l’attaquant « made in Dijon » Loïc Chabert qui s’en sort brillamment, en attendant le retour de Quessandier (prochain match) et la récupération de la licence du nouveau défenseur recruté Marek Kolba. Le chrono qui défile laisse peu d’espoirs aux visiteurs chamoniards qui sortent leur gardien en fin de rencontre. Avec la hargne qui le caractérise, Romain Gutierrez s’empare du palet et scelle le score du match en cage vide pour le plus grand plaisir d’un public qui se sera joyeusement et bruyamment exprimé tout au long de la soirée.

Retrouvez également l’article de notre partenaire Hockey/hebdo

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.