22 septembre 2020

DFCO – Le Havre : Surfer sur la bonne dynamique

Ce vendredi soir, le Dijon Football Côte-d’Or accueille Le Havre pour le compte de la 7e journée de Ligue (une rencontre à vivre en direct sur notre site à partir de 20 heures). Après trois victoires de suite en championnat, les Dijonnais veulent rester sur cette bonne dynamique.

 

Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Malgré une météo bien capricieuse en ce moment, tout est beau fixe du côté du DFCO : deuxième du classement à trois longueurs du leader messin, meilleure attaque et deuxième meilleure défense de Ligue 2. Au-delà des résultats, c’est également dans les contenus que Dijon impressionne. Depuis sa défaite à Gueugnon face à Bourg-en-Bresse, Dijon s’est remis en question comme l’explique Olivier Dall’Oglio : “L’échec de Bourg-en-Bresse nous a bien aidés. On a bien réagi. Cette fois on n’a pas fait que parler. On est entré dans l’action derrière. On a bien analysé notre défaite, on a fait des conneries et on les a rectifiées. C’est la preuve qu’on a une équipe un peu plus intelligente.

Un collectif rapidement huilé

Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Paradoxalement, c’est avec un effectif rajeuni que le DFCO se montre intelligent dans le jeu. En plus d’avoir gagné en intelligence, la formation dijonnaise se montre plus à son aise dans le jeu. Surement plus libéré par ce statut d’outsider, Dijon joue sans complexe et arbore un style de jeu agréable porté vers l’avant. Après un été très mouvementé avec beaucoup de départs et d’arrivées, la mayonnaise a pris rapidement, une surprise pour l’entraîneur dijonnais : “On surprend parce que c’est le début de saison et que les nouveaux se sont rapidement adaptés. On sent que tout le monde va dans le même sens. On se créé beaucoup d’occasions et on met des buts. On est un peu surpris, car on aurait plus tendance à penser que l’équipe avait besoin de temps pour construire. C’est une bonne surprise, il faut l’entretenir.”. Mais attention, la saison est encore longue et tout n’est pas encore parfait : “On ne s’enflamme pas, on reste humble. On a aussi analysé nos lacunes et on va essayer de les combler. […] Nous avons encore des périodes où nous sommes fébriles. Il va falloir trouver un peu plus de force et de sérénité défensive pour savoir gérer nos résultats. Ce que nous avons mieux fait contre Valenciennes. Mais il faudra être attentif à ça. On a énormément d’occasions, mais on peut encore mieux faire dans les derniers vingt mètres.”

Crédit photo: Nicolas GOISQUE / archives
Crédit photo: Nicolas GOISQUE / archives

Le Havre, une formation en chantier

Ce vendredi, Dijon va entamer une semaine à trois matchs en commençant par Le Havre ce vendredi, Sochaux mardi soir et Laval samedi prochain. Une équipe du Havre qui, après avoir mis une gifle à Lens sur sa pelouse (4-0), a perdu son dernier match à domicile face au Red Star (0-2). Une formation bâtie pour jouer la montée mais qui est encore en rodage : “Des joueurs sont arrivés au coup par coup. Ce n’est pas simple. Des fois, ça prend rapidement, et parfois ça prend un peu plus de temps. Le Havre a une composition d’équipe d’un bon niveau, avec des joueurs très intéressants. Il faut qu’ils trouvent le lien mais il ne faut pas qu’ils le trouvent contre nous.” confie Olivier Dall’Oglio. Dans tous les cas, la saison n’est pas finie et le DFCO ne peut se reposer sur ses lauriers. La concurrence sera rude jusqu’au bout et la bataille sera une nouvelle fois féroce : “Il y a beaucoup de grosses équipes. Je pense que le championnat sera plus difficile que la saison dernière, plus ouvert. Des équipes n’ont peut-être pas tout à fait démarré et qui vont apparaître. Il faudra être armé.” conclut l’entraîneur dijonnais.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.