27 septembre 2020

CDB-Besançon : Ne pas se rater

Après trois revers de rang, certes face à de grosses cylindrées (Nîmes, NiceMetz), le Cercle Dijon Bourgogne reçoit ce samedi à 20 h 45 au palais des sports, Besançon, une formation nettement plus à sa porté. Avec des ambitions élevées, clairement annoncées en début de saison, le groupe dijonnais n’a d’autre choix que de s’imposer ce weekend. L’ambiance devrait être chaude en cette soirée de handball couplée avec le Dijon Bourgogne Handball et pour le retour des derby Dijon-Besançon au palais des sports

 

Pidpalova et le CDB doivent augmenter leur pourcentage de réussite aux tirs © Nicolas GOISQUE/wwwFocale.info
Pidpalova et le CDB doivent augmenter leur pourcentage de réussite aux tirs © Nicolas GOISQUE/wwwFocale.info

Si le Cercle Dijon Bourgogne veut tenir son objectif avoué de 6 ème place, il est impératif pour lui de s’imposer face au promu Besançon. Attention un derby n’est jamais facile et les Bisontines ont crânement entamé leur saison, en dominant Nantes ou en ne s’inclinant que de deux buts face à l’ogre Fleury.

 

Des maux récurrents

Lors de ses trois premiers matchs, le CDB a pêché sur des phases de jeu qui posaient déjà problème l’an dernier. Le déchet aux tirs est pour le moment un gros soucis côté dijonnais. L’utilisation des ballons de contre attaque également. Le problème c’est qu’une faillite dans ces secteurs procure souvent à l’adversaire des munitions faciles.

Les contre-attaques ne sont pas encore bien maîtrisées © Nicolas GOISQUE/wwwFocale.info
Les contre-attaques ne sont pas encore bien maîtrisées © Nicolas GOISQUE/wwwFocale.info

Dès lors les partenaires de la capitaine Léa Terzi se retrouvent souvent condamnées à courir après le score ou a devoir défendre comme des dingues face à des formations bien armées offensivement. Contre Besançon, il faudra impérativement réussir l’entame de match, pour ne pas douter et pour ne pas avoir à revivre cette situation de courir après la marque connue lors des premières rencontres. Léa Terzi avait déclaré que l’équipe devait se mettre en mode derby dès le début de la semaine. La motivation est là, on en doute pas, il faut passer maintenant aux actes.

 

Besançon ambitieux

Désormais entraîné par deux ex internationales, Raphaelle Tervel et son adjointe Sandrine Mariot-Delerce, la formation franc-comtoise dispose de moyens assez similaires à ceux de Dijon.

Raphaelle Tervel et Besançon viennent à Dijon avec de l'ambition © Nicolas GOISQUE/archives
Raphaelle Tervel et Besançon viennent à Dijon avec de l’ambition © Nicolas GOISQUE/archives

Besançon a recruté ibérique à l’intersaison avec l’arrivée des internationales Jessica Alonzo, en provenance du Havre, de Patricia Elorza et de Maria Nunez, toute deux arrivant de Bera Bera. Les Bisontines comptent aussi dans leur rang l’ex dijonnaise Sabrina Betzer ou encore la jeune gardienne Catherine Gabriel pour seconder la grande espagnole Maria Munoz. Les confrontations Dijon Besançon ont toujours été animées, suprématie locale oblige et Besançon sera tout autant motivé que son adversaire du soir. Souhaitons donc un beau spectacle pour ces retrouvailles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.