20 septembre 2020

Dijon arrache la victoire face au Havre (2-1)

Après un joli succès contre Valenciennes, le DFCO avait l’occasion  d’appuyer sa présence sur le podium en venant à bout à domicile du Havre. Après une première mi temps en demi-teinte, conclue par un but de Fortes pour le Havre, les Dijonnais se sont réveillés en deuxième mi-temps pour finalement l’emporter (2-1).

 

RETROUVEZ 200 PHOTOS DE LA RENCONTRE DFCO-LE HAVRE ICI

 

Julien vient d'égaliser pour Dijon © Nicolas GOISQUE/wwww.Focale.info
Jullien vient d’égaliser pour Dijon © Nicolas GOISQUE/wwww.Focale.info

Un match accroché  

Dès les premières minutes de la partie, on peut sentir que les joueurs ne prennent pas ce match à la légère. Les deux équipes se rendent coup pour coup et ne refusent pas le jeu. Les occasions s’enchaînent de part et d’autres, même si la maîtrise du jeu est belle et bien dijonnaise. Au bout de 15 minutes de jeu, les Bourguignons ont le pied sur le ballon mais n’arrivent pas à bouger les Normands qui, eux, procèdent en contre. Bela, Amalfitano et Sammaritano s’entendent toujours aussi bien et combinent dès qu’ils le peuvent, comme à la 19 ème minute où Bela part en contre, décale immédiatement Sammaritano qui avance plein axe, et cherche très vite Amalfitano mais malheureusement sa passe sera mal ajustée. Ces séquences vont souvent se répéter pendant la première demi-heure, avec à chaque fois  un manque de précision dans le dernier geste.

Béla donne l'avantage au DFCO de la tête © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Béla donne l’avantage au DFCO de la tête © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Pendant ce temps, les joueurs du HAC font le dos rond et attendent, cette patience paie à la demi heure de jeu quand un ballon dévié de la tête par Duhamel est repris au second poteau par Fortes. Dominateur dans le jeu, le DFCO est tout de même mené à domicile et n’arrivera pas à revenir dans cette mi-temps, mais les hommes de Dall’Oglio n’ont pas dit leur dernier mot.

 

La meilleur défense, c’est l’attaque   

Après avoir concédé ce but contre le cours du jeu, on peut penser que les Dijonnais vont attaquer cette deuxième période pied au plancher. Mais il faudra attendre une dizaine de minute pour que les locaux retrouvent leurs esprits. Duhamel est même tout près de faire le break en tout début de seconde période mais rate son duel face à Reynet (51e). Puis les Havrais vont de nouveau se regrouper dans leur moitié de terrain. Le DFCO ne va pas laisser filer cette occasion une nouvelle fois, Jullien donne un premier avertissement en poussant Farnolle à la parade avec une tête puissante. Deux minutes plus tard Sammaritano frappe un coup franc côté gauche et Jullien, encore lui , reprend cette fois-ci victorieusement de la tête et remet les deux équipes à égalité (1-1, 60e).

La joie dijonnaise après le but de béla © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
La joie dijonnaise après le but de béla © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

La meilleure attaque de Ligue 2 ne compte pas en rester là et continue de pousser. Dix minutes plus tard, Bamba centre fort Béla devie le ballon et trompe Farnolle (2-1, 71e). En quinze minutes à peine, le DFCO a appuyé sur l’accélérateur et s’est remis dans le bon sens. La dernière partie du match va ressembler à la première, de l’intensité, des occasions mais des attaques trop imprécises et des défenses qui tiennent le coup.

Au final sur ce match Dijon aura montré qu’elle possédait de bonnes capacités offensives, mais également les ressources mentales nécessaires pour revenir au score et asseoir sa place sur le podium de la Ligue 2.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.