4 décembre 2020

La JDA trop courte face à Roanne (73-77)

Dijon recevait la Chorale de Roanne, dans le cadre du tournoi du CFA du Sport qui se déroule sur deux jours. Devant un Palais des Sports très peu rempli, la JDA s’est inclinée face à la Chorale (73-77)  qui a pu compter sur un Ivan Almeida  déchaîné (3 paniers à 3 points à plus de 8 mètres dans le dernier quart-temps !).

C.J Williams a pourtant tout tenté ce soir. Crédit : Nicolas Goisque
C.J Williams a pourtant tout tenté ce soir. Crédit : Nicolas Goisque

 

Un début de match équilibré

Les 5 premières minutes sont très équilibrées, avec des défenses qui prennent le pas sur les attaques. Quelques shoots forcés d’un côté comme de l’autre sont à signaler, à l’image de Brooks pas en réussite côté Dijon ou de l’ancien Dijonnais Doucouré qui se montre brouillon pour Roanne (5-4, 4e). La JDA manque de rythme en attaque et peine à aller au bout de ses systèmes. Gavrilovic est partout (7 points sur ce quart-temps) pour les visiteurs mais les deux équipes sont au coude à coude (15-15, 10e).

 

La JDA court après le score…

La Chorale prend 10 points d’avance rapidement après un shoot très longue distance de Kenny Grant en contre attaque (25-15, 13e). Mais Dijon réplique de manière tout aussi rapide par Dinal et Brooks (20-25, 14e). La JDA trouve en Williams son homme providentiel au scoring puisque l’arrière américain est en réussite à 3 points. Roanne remet un petit coup d’accélérateur avant la pause pour mener au score (35-40, 20e).

 

Des occasions manquées

Le 3 ème quart-temps de la JDA est de bien meilleure facture. Les bourguignons se mettent à défendre plus dur et trouvent quelques bonnes positions de shoots en attaque. Axel Julien apporte du scoring à la mène. Le meneur français remet les deux équipes à égalité, à l’orée du dernier quart-temps (51-51, 30e).
Axel Julien a amené beaucoup de fraîcheur, en vain (crédit : Nicolas Goisque)
Axel Julien a amené beaucoup de fraîcheur, en vain (crédit : Nicolas Goisque)
 Malgré le gros match de C.J Williams la JDA court toujours après la Chorale qui réussit à garder sa courte avance grâce à Ivan Almeida. Ce dernier plantera notamment trois paniers à trois points à plus de 8 mètres, dont un avec la planche qui fait mal à Dijon (63-69, 37e). Williams n’est pas en reste avec un 5/7 à trois points cumulé sur le match, et il permet aux locaux d’être encore dans le coup à moins d’1 min30 du buzzer (68-71)…
Si la JDA récupère la balle après avoir bien défendu, Jordan seul à trois points( par deux fois !) rate la mire derrière l’arc. Et Roanne finira le travail aux lancers par Gavrilovic et Almeida (73-77, score final).

Si il y a bien quelque chose à retenir de ce match, c’est que la JDA , n’est pas encore tout à fait prête. Les hommes de Laurent Legname ont en effet alterné le bon et le très moyen sur ce match. Ils ont également été dominés au rebond (31 pour Dijon contre 39 pour Roanne) face à une équipe qui jouait sans son pivot titulaire, l’expérimenté Julien Lesieu. Dijon rencontrera demain Antibes au Colisée de Chalon pour disputer la “petite finale”, pour la 3 ème place.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.