26 septembre 2020

Le DBHB vient péniblement à bout de Valence

Pour son troisième match de la saison le Dijon Bourgogne Handball accueillait ce soir au palais des sports la formation de Valence. Le public dijonnais comptait bien voir une prestation convaincante de ses favoris après les rencontres en demi-teinte contre Limoges et Cherbourg. Valence qui pour sa part avait perdu ses deux premier matchs, venait en outsider à Dijon tout en comptant engranger une première victoire. Au terme d’un match crispant Dijon arrache une petite victoire (31-29)

 

 

Lemal a longtemps été en échec sur le gardien adverse © Eric Bontemps
Lemal a longtemps été en échec sur le gardien adverse © Eric BONTEMPS

Le match débute par un bel arrêt de gardien de chaque côté du terrain, puis par deux pertes de balles et il faut attendre 3 minutes 20 pour voir Chanussot débloquer le compteur (1-0, 3′). La défense dijonnaise bloque bien l’attaque adverse en ce début de match et Carrière double la mise en fin de montée de balle (2-0, 4′).

Un DBHB brouillon

Valence réplique aussitôt par un 3-0 à la faveur d’attaques locales mal négociées (2-3, 6′). L’attaque dijonnaise est d’ailleurs particulièrement balbutiante en ce début de match mais heureusement la défense et Stojinovic sont plutôt présents. Obradovic trouve cependant deux fois la mire sur deux beaux tir à rebond qui surprennent le portier bourguignon. A la faveur d’une exclusion de deux minutes Dijon prend pour la première fois deux longueurs d’avance au quart d’heure de jeu (8-6, 15′). Le jeu n’est cependant pas brillant et Rajkovic le portier valentinois réussit lui aussi quelques exploit, notamment sur Lemal à l’aile ou en stoppant un pénalty de Naudin.

La puissance de Kuduz a parfois fait du bien © Eric BONTEMPS
La puissance de Kuduz a parfois fait du bien © Eric BONTEMPS

Et si Dijon parvient à prendre trois longueurs d’avance (10-7, 19′), trois pertes de balle consécutives, bien exploité notamment par Roby, annihilent immédiatement le pécule (10-10,22′). Roby, encore lui fait même parler son expérience pour donner l’avantage aux siens (10-11,24′). Le DBHB est toujours trop brouillon en attaque. Rajkovic poursuit son récital en arrêtant un nouveau pénalty de Poletti,  une contre attaque de Gutfreund, un autre pénalty de Chardon. il faut toute la hargne de Kuduz et deux parades finales de Stojinovic pour que Dijon rejoigne la pause sur un score nul, sans avoir nullement convaincu.

 

L’essentiel est sauf

On reste vraiment sur notre faim, tant on a l’impression que ce DBHB peut faire beaucoup mieux. Le début de seconde période ne va pas nous rassurer. Valence commence par un 3-0, le DBHB par trois tirs ratés et une exclusion de 2 minutes pour Poletti (14-17, 33′). Lemal trouve enfin la mire sur son aile mais Valence ne semble pas peiner face à la défense dijonnaise pas forcément agressive. Poletti marque enfin un premier pénalty pour Dijon et Mansuy Fèvre rentré dans les buts se met rapidement en évidence. Gutfreund permet ainsi au DBHB de recoller (20-20, 39′).  Las Valence reprend aussitôt ses distances toujours aidé par les approximations dijonnaises (21-25, 44′) Richardson est contraint au temps mort. Dans ce match décidément bizarre il faut 5 minutes aux Dijonnais, pour à leur tour,  passer un 4-0 à leur adversaires (25-25, 49′) déclenchant un…. Temps mort valentinois.  le money time s’annonce très chaud (27-27, 55′), chaque attaque est une débauche d’énergie face à des défenses qui sont montées en intensité. Le palais pousse les siens, Mansuy Fèvre fait les arrêts, Carrière et Chardon donnent deux longueurs d’avance à Dijon.

Jackson Richardson le sait: il reste du travail © Eric BONTEMPS
Jackson Richardson le sait: il reste du travail © Eric BONTEMPS

Valence tente une défense étagée 4-2 . Une dernière perte de balle Dijonnaise fait passer un frisson sur le palais. A 8 secondes de la fin Richardson prend son dernier temps mort (30-29). Naudin marque un dernier but tandis que les esprits s’échauffent quelque peu.

L’essentiel est là avec ces trois points et il faut aussi savoir gagner ce genre de match; maintenant le DBHB doit vraiment progresser pour pouvoir montrer un potentiel que l’on sent important mais que le doute empêche sans doute d’exprimer

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.