5 décembre 2020

Tavaux – Stade Dijonnais (12-33) : les réactions d'après-match

Pour son match inaugural de la saison, le Stade Dijonnais a remporté le derby contre Tavaux.  Une victoire au bout d’un match âpre et disputé mais aussi tendu durant lequel  l’arbitre a distribué beaucoup de cartons. Une victoire qui satisfait les Dijonnais.
 
L’ALBUM PHOTO DE LA RENCONTRE ICI
 
 

réactions tavaux stade dijonnais (3)
Crédit: Nicolas GOISQUE

Laurent Bonventre (entraîneur du Stade Dijonnais) : “On est tombé sur une équipe de Tavaux qui jouait le match de sa vie. Je leur garantis quand même une saison difficile. En deuxième match ils vont prendre Montluçon et à mon avis ça va leur faire drôle. Ils ont de la chance de nous prendre en début de saison. On n’a pas encore beaucoup d’automatismes, on est tombé dans nos travers, on a beaucoup discuté. Aujourd’hui, l’arbitrage a été catastrophique, il a mis cinq ou six cartons. Il y a de la nouveauté, les mecs ont le droit de plonger, de gratter les ballons, de venir sur les côtés. C’est quelque chose qui nous énerve un peu sur le banc parce qu’on travaille pour être performant. Après on a vu que sur le plan physique on a pris le pas, et derrière il n’y avait plus personne. Je pense qu’ils ne nous ont pas beaucoup respecté, ils pensaient abattre le mur dijonnais. Nous on a été solidaire et on n’est pas tombé. Au final, on gagne 33 à 12 avec le bonus offensif chez eux. je leur souhaite bonne chance mais ils vont galérer. Après ça reste une bonne entrée en matière, mais j’ai des joueurs jeunes qui ne savent pas gérer ce genre de situation. Sur le côté, on s’est fait insulter tout le match. Je pense que la Fédérale 2 n’a rien à gagner avec des clubs comme ça, vivement qu’il redescende.”
 
Crédit : Nicolas GOISQUE
Crédit : Nicolas GOISQUE

 
Andréa Rabago (demi-d’ouverture du Stade Dijonnais) : “Aujourd’hui il n’y avait pas la manière mais on a pris les points et c’est le principal. Ils ont été accrocheur tout le match, on s’y attendait. A la fin, ça s’est débridé et ça nous a souri. On savait qu’ici à Tavaux ça allait être dur. Mais c’est bien, on ramène la victoire avec le bonus offensif, c’est un bon début.”
 
 
 
 
Crédit: Nicolas GOISQUE
Crédit: Nicolas GOISQUE

Baptiste Arvouet (capitaine du Stade Dijonnais) : “On a eu une première mi-temps compliquée. On a eu du mal à se mettre dans le rythme. Ils nous ont un peu endormi, du coup on n’a pas pu lancer notre jeu. On ne mettait pas de vitesse donc on s’est un peu perdu, on a cafouillé. En deuxième mi-temps, durant dans le premier quart d’heure, le scénario reste le même. On est encore en-dedans. On se réveille à partir du premier essai qui nous met dans le match. A partir de ce moment, on met de la vitesse et puis ça a fini par payer. On a été présent dans l’agressivité, en fin de match ça nous a bien porté chance et il faut que l’on continue comme ça pour la suite du championnat. On a rempli la mission des cinq points, c’est ce qui avait été demandé par le coach. On nous a dit que la Fédérale 2 cette année ça va être ça : des matchs âpres, compliqués avec des équipes plus ou moins capables de nous embrouiller avec du jeu rugueux. Nous on est resté calme, discipliné mais il ne faut pas que l’on prenne de cartons bêtes comme on a pu le faire deux ou trois fois.”

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.