22 septembre 2020

Hockey : Dijon s’écroule face à Grenoble !

Pour le compte de la deuxième journée de Ligue Magnus Dijon recevait Grenoble. Premier match à Trimolet, la soirée s’annonçait festive : plusieurs animations étaient prévues avant ce qui promettait être un véritable choc. Que nenni ! Menés 0-2 après 1’27’ de jeu, les Ducs ne verront jamais le jour, au terme d’un match décevant sur tous les plans.

 

Avant le début du match, l’ambiance est superbe dans la patinoire bourguignonne ! Des animations sont présentes, comme des « Jumble Bump » entre les supporters sur la glace. Des robots géants à LED ou encore la mascotte vêtue des nouvelles couleurs dijonnaises (présentées hier) sont là pour faire le show en attendant le coup d’envoi !

Les animations étaient au rendez vous pour cette soirée de gala © Guillaume Meurisse
Les animations étaient au rendez vous pour cette soirée de gala © Guillaume Meurisse

 

Dur de commencer plus mal

L’arbitre Nicolas Barbez siffle le coup d’envoi de la rencontre, les Grenoblois prennent vite le contrôle de la rondelle et … BUT ! Dave Labrecque trompe Jakub Cech, qui ne rentrera jamais dans son match (0-1 ;1’05’). Les Ducs ont pris un coup, mais l’effet électrochoc n’a pas lieu puisque quelques secondes plus tard Groulx prend une pénalité, et le power play grenoblois ne pardonne pas : Jordann Perret fait le break (0-2 1’27’).

Les Dijonnais, ( qui lors de ses dernières semaines ont pris l’habitude d’être mené au score ) partent à l’assaut de la cage adverse. Beaucoup de tentatives, mais rien de tranchant, l’attaque stérile s’enlise constamment dans le slot grenoblois et n’y arrive pas. Après avoir bien résisté au power play des Brûleurs de Loups, amené suite à la sortie de Riendeau ( 6ème minute ) , les Ducs vont encaisser un nouveau but inscrit par Sebastien Thinel qui porte le score à 0-3 (13’08’). Les coéquipiers de ce-dernier profitent de la moindre faille laissée par une défense qui en laissera bien trop.

Les Brûleurs de Loups ont fait souffrir Cech qui n'est jamais rentré dans son match © Guillaume Meurisse
Les Brûleurs de Loups ont fait souffrir Cech qui n’est jamais rentré dans son match © Guillaume Meurisse

Décidément pas dedans 

Le retour des vestiaires laisse place à un scénario similaire, à peine une minute de jeu, et un duel mal négocié ,où Cech ne se comprend pas avec son défenseur, laisse l’ex Dijonnais Sebastien Gauthier inscrire le 4ème but ! (0-4 ; 20’56’). Les locaux n’y sont vraiment pas, l’agressivité prend le pas sur le jeu, et l’arbitre distribue les pénalités contre Dijon. Le power play visiteur a du mal à se mettre en place, mais à 8’19’  Sebastien Gauthier signe un doublé alors que les Ducs étaient complets ! (0-5) Cech, qui est passé à côté de son match ce soir laissera sa place au jeune Pierre Pawelek ( 17 ans ), qui fera une belle rentrée ce qui lui vaudra le titre de MVP de son équipe.

Cependant le coeur n’y est plus chez les Ducs ! Wallen réduira la marque en fin de 2ème tiers temps, mais son but restera anecdotique. La 3ème partie du match laissera surtout place à des bagarres plutôt qu’à des buts. C’est une triste prestation à laquelle assiste les spectateurs et supporteurs. Les joueurs dijonnais n’ont pas la motivation nécessaire pour effectuer une remontée, et encaisseront un 6ème but à 8 minutes de la fin du match.

Les bagarres ont pris le pas sur le beau jeu dans cette rencontre à oublier © Guillaume Meurisse
Les bagarres ont pris le pas sur le beau jeu dans cette rencontre à oublier © Guillaume Meurisse

 

On retiendra de cette soirée qu’il y avait plus de spectacle en dehors que sur la glace. La saison commence de la pire des manières pour des Ducs qui occupent l’avant dernière place du classement avec 0 point, 6 buts marqués pour 13 encaissés, et pas moins de 40 minutes de pénalités ! Une remobilisation totale des troupes est à espérer alors que le prochain match est mardi en Coupe de la Ligue face à Chamonix, et s’avère être décisif pour l’avenir dijonnais dans cette compétition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.