28 septembre 2020

Stade Dijonnais-Beauvais (46-13) : Dijon confirme

Dijon a confirmé. Après sa victoire dimanche dernier contre le voisin Tavaux (33-12), les hommes de Laurent Bonventre se devaient de remporter son premier match à domicile afin de conserver sa place de leader. C’est chose faite. Une victoire sur le score de 46 à 13.

 

Des difficultés ont été observées en mêlée. Crédit: Nicolas Goisque/archives
Des difficultés ont été observées en mêlée. Crédit: Nicolas Goisque/archives

Alors certes, tout n’a pas été parfait. Mais Dijon a assuré l’essentiel, à savoir remporter son match et prendre par conséquent les points de la victoire (5 points en comptant le bonus offensif). Les locaux font toujours la course en tête au classement avec 10 points, devant le Creusot et Montluçon.

Début de match compliqué

Les Dijonnais n’ont pas pris le match par le bon bout, donnant l’impression de s’en mêler les crampons. Mêlées, touches, des ballons perdus qui empêchent les locaux de prendre le jeu à leur compte. Et donnant à Beauvais la possibilité de construire des actions collectives. Pourtant, c’est bien les Côte-d’Oriens qui ouvrent le score sur pénalité par l’intermédiaire du demi d’ouverture, Rabago (3-0, 2’). S’en suit un jeu brouillon, les joueurs ne relevant pas assez la tête. Ce qui profite aux visiteurs, mieux organisés. Les vingt premières minutes sont creuses, où peu d’action sont à déplorer. Il faut attendre la vingt troisième minute pour voir un essai du côté de…Beauvais. Sur une perte de balle dijonnaise, Rico lance une contre attaque fulgurante, et par seul aplatir le ballon entre les poteaux. Lazar réussira la transformation dans les minutes suivantes (3-7, 23’). Cet essai sonne le réveil des hommes de Laurent Bonventre. Sept minutes plus tard, Mettey à son équipe de repasser devant avec un essai à la clé (8-7). Après un début de match poussif, les Dijonnais décollent enfin au score. Rabago réussi à s’infiltrer dans la défense de Beauvais, il tape le ballon au pied et arrive à prendre de vitesse les arrières Beauvaisiens. L’action se conclu par un essai et une transformation (20-10, 40’).

Crédit photo: Nicolas GOISQUE
Crédit photo: Nicolas GOISQUE

Du mieux en deuxième mi-temps

Laurent Bonventre, l’entraîneur Dijonnais est conscient des difficultés de son équipe en première période : « Le début de match a été un peu poussif, apathique, on n’a pas assez profité du vent, on a parfois était brouillon dans nos actions ». Pourtant, au retour des vestiaires, Dijon retombe dans ses travers. Les joueurs essaient de trouver des solutions dans le jeu mais le promu Beauvais les oblige à se retrancher dans leur camp. Mais à l’heure de jeu tout s’accélère. Le Stade Dijonnais marque là son troisième essai. Trapet ouvre sur Mettey qui aplatit et porte le score à 25-13 (61’). Deux minutes plus tard rebelote. Cette fois ci, c’est Etcheverry qui prend les devant pour inscrire le quatrième essai de son équipe (32-13, 63’). Une pluie d’essai terminera le match côté Dijonnais. Deux supplémentaire portant le score à 46-13 en fin de match. Laurent Bonventre tient quand même à saluer la deuxième période de son équipe : « on a repris la maîtrise des ailes, on a enchaîné les temps de jeu. Marquer six essais, c’est toujours positif. Je tiens à féliciter le promu Beauvais qui a ouvert le jeu ». Le Stade Dijonnais monte doucement en puissance.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.