21 avril 2021

Le CDB subit la loi de Fleury

Face au leader fleuryssois, les handballeuses du Cercle Dijon Bourgogne ont offert une superbe opposition durant les trente minutes initiales. Malheureusement un énorme trou au retour du vestiaires a permis aux championnes de France en titre de s’envoler irrémédiablement au score, pour s’imposer au final (18-24). Dijon a cependant montré des choses et s’est battu avec ses moyens.

 

Pidpalova et Dijon ont réussit une superbe première mi-temps © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Pidpalova et Dijon ont réussit une superbe première mi-temps © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

A vrai dire, tout observateur censé avait du mal à parier un sou sur une victoire dijonnaise face à Fleury. Mais de cela Dijon n’a cure et les coéquipière de Léa Terzi rentre parfaitement dans leur match, se permettant un +3 initial face à l’armada fleuryssoise après un but plein de détermination de la jeune Kimberley Bouchard mis sur orbite par une relance chirurgicale de Marina Pantic (5-2,7′)

Du beau Dijon

Fleury est quand même sacrément armée et ne panique absolument pas. Entre le bombardier portugo-espagnol Cabral Barbosa qui survole la défense dijonnaise, la crevette Nze Minko au un contre un supersonique qui se faufile partout ou la solide Kamdop plaçant des blocs inébranlables dans le mur défensif local, les visiteuses recolle vite à la marque (5-5,10′). Mais Skolkova est impeccable en ce début de match et Pidpalova puis François en fin de périodee s’arrachent avec énergie pour tromper Foggéa qui cèdera sa place à Zoqbi de Paula en fin de mi -temps. Cette dernière se montre efficace dès son entrée et Dijon rate quelque peu sa fin de mi-temps jusque là impeccable. Skolkova perdant malheureusement deux ballons précieux en supériorité numérique suite à l’exclusion de Cabral Barbosa. Il n’en faut pas plus à Fleury pour rentrer aux vestiaires avec un petit but d’avance.

 

Les Fleuryssoise ont accéléré en début de seconde période  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Les Fleuryssoise ont accéléré en début de seconde période © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Un terrible trou d’air

Le CDB a superbement répondu durant ce premier acte. Face à un adversaire qui peut se permettre de faire tourner son équipe entière chaque quart d’heure sans que le rendement ne s’en ressente on se demande si les locales vont tenir le rythme. On est vite renseigné. Zoqbi de Paula écoeure d’entrée de seconde période Millot et Kornakova réunies pourtant seule à 6 mètres. Fatigue, doute suite à ces deux arrêts? Toujours est -il que les bras dijonnais s’enrayent ou hésitent à déclancher. La lucidité se perd et les ballons aussi. Durant plus d’un quart d’heure, seule Marie François réussira à marquer une seule fois. Avec un 7-1  sur cette période Fleury plie l’affaire (13-20,47′).

 

Penser à l’avenir

 

Marie François s'est battue durant toute la rencontre © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Marie François s’est battue durant toute la rencontre © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Dès lors le leader gère tandis que Christophe Maréchal pensant au futur (Nantes dès la fin de semaine), fait travailler différents système défensifs à ces filles avec notamment une double strict. Dijon a le mérite de ne pas sombrer. Moretto est encouragé à prendre des tirs, elle qui manque de confiance ces derniers temps. Les Dijonnaises terminent cette partie la tête haute, même si la défaite est autant logique qu’incontestable,  en n’ayant pris que 24 buts ce qui n’est pas si mal si l’on considère le potentiel qu’il y avait en face. Il y a de bonne schoses à retenir de cette prestation.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.