21 avril 2021

Face à Massy le DBHB gagne encore mais …

Après leur victoire à Angers avec une deuxième période intéressante au moins sur le plan offensif (21 buts marqués), les handballeurs dijonnais recevaient ce soir Massy avec l’ambition de réussir une prestation plus aboutie que lors de ces dernières sorties au palais de sports. Ce ne fut guère le cas . Dijon n’a cependant pas perdu l’essentiel de vue, qui a pour le moment toujours été atteint à domicile, à savoir la victoire. Le DBHB s’est une nouvelle fois imposé (27-25), toujours sans vraiment convaincre. 

 

D’entrée,  Massy obtient un premier pénalty sur une défense en zone dijonnaise et Junior Réault la gâchette numéro 1 côté francilien ouvre le score. En réponse Dijon envoie deux tirs sur le gardien visiteurs Périsic. Les maux dijonnais seraient-ils toujours là ?

 

Le show Périsic

 

Perisic a écoeuré tous les Dijonnais en première période 16/28 soit 57% © Eric Bontemps
Perisic a écoeuré tous les Dijonnais en première période 16/28 soit 57% © Eric BONTEMPS

De fait nous allons ensuite assister à une mi-temps des plus curieuses. Côté dijonnais, un festival de tirs sur le gardien ou un festival d’arrêts du gardien francilien Périsic si on préfère. Ce dernier atteint la pause sur le total supersonique de 16 arrêts sur 28 tirs cadrés; un spectacle à lui tout seul mettant en échec aussi bien les tireurs longue distance que les contre attaquants. On se demande vraiment quand Dijon retrouvera de l’efficacité aux tirs. A ce point s’en est vraiment inquiétant. Seul Naudin, Poletti (avec un but dont lui seul a le secret) ou Gutfreund, sans être impeccables tirent quelques peu leur épingle du jeu.
Massy pas mieux.

 

Stojinovic a aussi réussi des parades des grandes classe © Eric BONTEMPS
Stojinovic a aussi réussi des parades des grandes classe © Eric BONTEMPS

Et pourtant malgré ce déchet impressionnant, Dijon est en tête à la pause (12-11). La faute autant à une attaque de Massy brouillone, multipliant les zones, passages en force ou passes imprécises, qu’à un Stojinovic s’érigeant parfois en sauveur, sur les contre-attaques offertes à l’adversaire par les échecs dijonnais. Le serbe écoeure d’abord Sarr puis Réault et Thiero sur une double parade d’anthologie. Bref on a l’impression d’assister à un jeu de qui perd gagne vraiment pas brillant avec Dijon qui s’en sort le mieux.

 

 

Du mieux puis….

 

 

Poletti a montré sa hargne habituelle © Eric BONTEMPS
Poletti a montré sa hargne habituelle © Eric BONTEMPS

Les murs du vestiaire dijonnais ont-ils tremblés à la pause, toujours est-il que les locaux reviennent sur le parquet dans de meilleures dispositions. D’entrée,   Loupadière est bien décalé sur son aile. Dans la foulée Poletti place une roucoulette suite à un ballon récupéré (14-11, 33’). S’en suivent 10 minutes très intéressantes côté Dijon avec une grosse défense obligeant Massy a de nombreuses pertes de balle. Stojinovic continue à briller et l’attaque est enfin fluide avec un Naudin impérial. Les locaux prennent le large (18-12, 40’). Mais alors que l’on croit Dijon lancé et en passe de tuer le match, deux exclusions temporaires contre Poletti puis François Marie relancent Massy et replongent Dijon dans ses doutes (18-16, 38’).

 

Dijon ne lâche pas le morceau

 

En étant loin d'être parfait, Dijon gagne encore © Eric BONTEMPS
En étant loin d’être parfait, Dijon gagne encore © Eric BONTEMPS

François Marie stoppe 8 minutes de disette dijonnaise, mais Massy s’accroche. La fin de match est crispée. Les visiteurs tente une individuelle sur Naudin, mais Poletti marque deux buts plein de hargne pour mener (26-23). Il reste une grosse minute. Massy marque une dernière fois suite à la double exclusion de Poletti et Loupadière. Trop tard François Marie tue le peu de suspense pour la quatrième victoire dijonnaise en cinq matchs. On peut donc encore le dire : l’essentiel est là. Dijon a le mérite de gagner Pour la manière on attendra encore. Signalons la performance finale de Périscic 23 arrêts/50 tirs ou encore le beau 7/8 de Poletti. A l’inverse Kuduz ou Chanussot n’ont vraiment pas connu la réussite ce soir 0/9 à eux deux.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.