23 avril 2021

La JDA écrase Orléans

Après un bon mois et demi de préparation , la JDA accueillait Orléans pour le compte de la première journée de proA. Et le moins que l’on puisse dire c’est que Dijon n’a pas raté son entrée. Les hommes de Laurent Legname ont livré une partition de très bonne facture en s’imposant ce soir de presque 20 points (87-68), face à des Orléannais qui n’auront tenu qu’à peine 7 minutes.

 

Face à son public Dijon entame le match très timidement. Si Axel Julien trouve la mire à 3 points au bout de 2 minutes, c’est Orléans qui prend les commandes de la rencontre grâce à sa réussite extérieure (5-10, 5e). Marcellus Sommerville prend les choses en main pour les visiteurs en inscrivant 5 points d’affilée (7-15, 6e). Ceci provoque l’ire de Legname qui prend vite en temps-mort pour recadrer ses joueurs. Un choix qui s’est avéré payant puisque Dijon par la suite passe un 19-4 (!) dans le sillage de C.J Williams et Taylor Cain face à une équipe d’Orléans déjà complètement dépassée (26-19, 10e).

 

Dijon en pleine bourre

Axel Julien n'a pas démérité pour sa première (crédit : Nicolas Goisque)
Axel Julien n’a pas démérité pour sa première sous le maillot de la JDA (crédit : Nicolas Goisque) 

La réussite à 3 points de la JDA fait très mal aux visteurs qui n’arrivent pas à endiguer les attaques des bourguignons. Marc Judith en bon capitaine profite de l’apathie générale de l’OLB pour donner une avance confortable aux siens avec un panier à 3 points (34-23, 13e). Les Dijonnais sont au niveau, à l’image d’un Axel Julien plein de roublardise qui se joue de Chevon Troutman pour marquer un superbe lay-back (43-28, 17e). Orléans déjoue complètement à l’image de ce shoot pris par Sommerville à 10 mètres qui ne trouve… que la planche. La défense bourguignonne est remarquable et Kris Joseph met fin à une disette de 5 minutes sans marquer le moindre point pour l’OLB. La JDA est en pleine bourre et va mettre un peu plus Orléans la tête sous l’eau : Williams joue la dernière possession mais est bloqué par 2 défenseurs. Il se retourne et envoie un fadeaway qui touche le fond de l’anneau et rentre finalement. Après 20 minutes Dijon a fait le plus dur mais doit encore finir le travail (47-30, 20e). A noter la très belle prestation collective des locaux  : 8 joueurs ont inscrit un panier après 20 minutes de jeu.

 

La JDA maintient le rythme…

 

C.J Williams a fait parler son adresse ce soir (crédit : Nicolas Goisque)
C.J Williams a fait parler son adresse ce soir (crédit : Nicolas Goisque)

Au retour des vestiaires Kyle McAlarney  se règle à 3 pts, mais dans la foulée Myles Hesson fait lui aussi parler la poudre à longue distance après un step-back bien exécuté (53-35, 22e). Les pistoleros sont de sortie des deux côtés puisque Ryan Brooks y va de son panier à 3 points, ce à a quoi Sommerville répond dans la foulée par un panier primé également (56-40, 24e). Axel Julien trouve des solutions dans la raquette grâce à sa dextérité alors qu’Orléans semble hausser quelque peu le ton en défense (58-42, 25e). Taylor Cain est bien trouvé dans la raquette par ses partenaires et le pivot américain enfile les paniers comme des perles (62-44, 28e). Orléans se relâche de nouveau et Jacques Alingue à mi-distance en bout de possession fait mal aux visiteurs (68-52, 29e). A 10 minutes du terme la rencontre est très bien engagée pour Dijon (68-52, 30e).

 

Et ne se relâche pas 

 

Le nouveau venu David Holston fait une très grosse impression (11 points à 100% aux shoots pour 14 d’évaluation) et y va de son panier à 3 points (74-54, 32e).  Si Troutman et Joseph tentent de limiter la case, le musculeux Hesson fait parler son physique en inscrivant 9 points en 4 minutes et maintien l’avantage (87-65, 38e). La fin de match est anecdotique et la JDA s’impose avec la manière face à une équipe d’Orléans qui n’a pas montré grand chose (87-68). Pour la “première” face à leur public cette saison les Dijonnais se sont fait plaisir et ont fait plaisir à un Palais des Sports très heureux quant à la tournure de cette rencontre. A reproduire donc dès ce mardi face à une équipe du Havre qui sera forcément revancharde après sa défaite à domicile contre Limoges.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.