22 avril 2021

DHC vs Morzine : En route pour les quarts !

Dijon recevait hier Morzine, pour dans un premier temps se qualifier, puis essayer d’accrocher la première place. Mission accomplie ! Après un match dominé de le tête et des épaules, les Ducs ont largement battu les Pingouins 6-1 et finissent premier du groupe.

 

Le festival ne met pas longtemps à commencer puisque à 1’51 Kevorkian ouvre la marque pour les Dijonnais (1-0). Les Morzinois n’y sont pas, ils sont étouffés, et la motivation dijonnaise roule sur le peu de volonté savoyarde.

 

Démarrage en trombe !

Le collectif dijonnais tient son match référence © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Le collectif dijonnais tient son match référence © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Le HCMAG concède des pénalités pendant que les Ducs ne cesse d’assaillir Odrobny. Le premier tir cadré des savoyards arrive à la 9ème minute. Morzine ne voit pas le jour, et Mathieu Briand profite d’une supériorité numérique pour faire le break (2-0 ; 16’03). 17’36, Thomas Roussel prend 2 minutes pour avoir fait trébucher, et dans la foulée Marek Kolba rejoint son coéquipier pour retard de jeu. A trois contre cinq pendant 2 minutes, on se dit que c’est le moment où Morzine va revenir dans le match. Mais ce tournant n’aura jamais lieu, et cela en grande partie car Matija Pintaric, le nouveau chouchou des Archi’Ducs, dicte sa loi !

 

Les Ducs ont mis beaucoup d'intensité dans la rencontre © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Les Ducs ont mis beaucoup d’intensité dans la rencontre © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Aucun suspense

Dans le deuxième tiers, les Pingouins reviennent avec plus d’entrain, et mettent du rythme dans la rencontre. 21’56, Hugues Crachendeau réduit le score (2-1) ; cependant, ce but restera anecdotique.

Les Ducs montrent qu’ils sont les meilleurs sur la glace, et l’attaque dijonnaise reprend la partie en main. Loïc Chabert, après’une passe de derrière la cage de Yannick Riendeau, reprend la rondelle à bout portant et redonne deux buts d’avance à son équipe. (3-1 ; 25’11).

Deux minutes à peine se passent, et lors d’une énième phase de possession des Ducs, Gutierrez décale le puck à Blanchard qui envoie un slap surpuissant dans la lucarne d’Odrobny (26’56 ; 4-1). Le score en reste là jusqu’à la fin du deuxième tiers, le match semble terminé tant la domination dijonnaise est sans appel.

 

Matija Pintaric a convaincu et a entièrement mérité son titre de MVP © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Matija Pintaric a convaincu et a entièrement mérité son titre de MVP © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

 

Le troisième tiers commence, et sur un décalage de Gutierrez, Yannick Riendeau qui arrive lancé dans une défense qui prend l’eau, crucifie Odrobny (5-1 ; 42’19). Le reste est plus calme, les deux infériorités numériques du DHC ne change rien, Matija Pintaric est impérial, et dégoute les quelques tentatives des Morzinois. Les Dijonnais vont aggraver la marque à 52’13 par Brian McMillin (6-1) et mettre un point final à cette belle soirée de hockey devant un Trimolet sous le charme.

 

 

« Pinto », le nouveau rempart des Ducs, finit à 97.3% d’arrêts, et est élu MVP de la soirée. Les Ducs joueront les quart de finales face aux Lions le 20 octobre à Lyon, et le 11 novembre à Trimolet. Cette fois, la saison semble définitivement lancée ! Un vrai test nous le confirmera samedi, où le DHC affrontera Bordeaux !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.