22 avril 2021

DFCO Féminin – Marseille FAMF : faire face au mistral

Au creux d’un début de saison mouvementé par deux rencontres annulées, les filles du DFCO reçoivent aux Poussots un adversaire coriace, ce dimanche à 13h. Avec l’espoir de souder le groupe et lancer définitivement l’exercice 2015/2016.

 

© Nicolas GOISQUE/archives
Samuel Riscagli sait que son équipe attaque les choses sérieuses ce dimanche – © Nicolas GOISQUE/archives

Seule équipe du groupe C a n’avoir disputé que deux matchs (défaite 3-0 à Grenoble Claix le 13 septembre, puis victoire 7-0 contre Flacé Mâcon le 27 septembre), Dijon ne s’est pas encore fait une idée précise de son potentiel.

Point positif de ce contretemps : les nombreuses recrues (Adeline Rousseau, Amandine Soulard, Camille Seret, Charlyne Corne, Ludivine Bultel, Coraline Chanudet, Alexia Trevisan) venues étoffer un groupe en quête d’apprentissage ont pu profiter de ces deux semaines sans match pour travailler les automatismes – à l’exception de la dernière nommée, malheureusement out pour six mois après une blessure aux ligaments du genou.

Avant de recevoir une bonne équipe de Division 2, les joueuses de Samuel Riscagli avancent tout de même avec quelques doutes, plusieurs joueuses étant absentes ou diminuées par quelques pépins physiques. Le rythme imposé ce dimanche risque d’être plus intense, et les organismes devront suivre.

La dernière sortie à domicile, une victoire écrasante 7-0 contre Flacé-Mâcon, a heureusement dissipé quelques nuages et mis en lumière des joueuses comme Laura Bouillot et la nouvelle venue Ludivine Bultel, toutes deux auteures d’un doublé.

Marseille viendra avec ambition

dfco féminin entraînement sept 2015 (9)
La capitaine des Dijonnaises, Léa Paillard, jouera un rôle clé – © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Contre le FA Marseille, troisième de la poule avec deux victoires, un nul et une défaite, il faudra en tout cas se montrer aussi prolifique. Les Dijonnaises s’en rendront rapidement compte, l’adversité sera cette fois-ci bien plus corsée. Le club historique de la cité phocéenne, né en 1970 et qui a notamment vu passer dans ses rangs les Bleues Louisa Necib (OL) et Jessica Houara-d’Hommeaux (PSG), ambitionne de monter à l’étage supérieur.

Portées par leur serial-buteuse Alexandra Moziyan (4 réalisations en ce début de saison), les Marseillaises vont souffler fort sur le but gardé par Léa Massibot. Pendant 90 minutes, les Rouges devront savoir plier – sans rompre – lors des temps faibles et saisir la moindre opportunité.

Les Sudistes restent sur un match nul à domicile contre Le Puy (1-1), après avoir encaissé un but à la 48eme seconde… De quoi donner des idées à des Dijonnaises sans complexes, pour éventuellement finir avec les trois points et une belle chanson dans la tête. « Mistral gagnant », sans aucun doute.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.