15 avril 2021

Nivolet-DFCO Féminin : Viser la passe de trois

Une semaine après s’être largement imposé face au FA Marseille (6-2), le DFCO Féminin se déplace sur la pelouse de Nivolet dans le cadre de la 6e journée de deuxième division. Après un début de saison tronqué, les filles de Samuel Riscagli doivent enchaîner et continuer leur montée en puissance.

Laura Bouillot voudra continuer à marquer. Crédit : Nicolas GOISQUE
Laura Bouillot voudra continuer à marquer. Crédit : Nicolas GOISQUE

Deux larges victoires contre Flacé-Mâcon (7-0) et le FA Marseille (6-2) ont permis aux joueuses de Samuel Riscagli de pouvoir enfin décoller en ce début de saison. Deux succès en trois matches, c’est un bon début mais il ne faut pas s’arrêter en si bon chemin “Il faut que l’on enchaîne. On doit continuer à entretenir cette dynamique pour remonter au classement et revenir sur les équipes de tête” déclare Samuel Riscagli. Au-delà des simples résultats, les Dijonnaises montent en puissance dans le jeu. Contre Mâcon et Marseille, Dijon a fait preuve de maîtrise sur le plan technique et d’efficacité offensivement “Notre animation offensive est très intéressante, les joueuses sont portées  vers l’attaque. Cette année, nous avons un groupe plus joueur” rapporte l’entraîneur dijonnais.

Être constant dans le jeu

Samuel Riscagli souhaite que son équipe fasse preuve de plus de constance. Crédit: Nicolas GOISQUE
Samuel Riscagli souhaite que son équipe fasse preuve de plus de constance. Crédit: Nicolas GOISQUE

Même si l’attaque côte-d’orienne se porte bien, avec 13 buts en trois matches, Samuel Riscagli souhaite que son équipe ait “plus de constance dans le jeu” et veut qu’elle “joue plus d’une heure, on ne doit plus avoir de passage à vide”. Un passage à vide que les Dijonnaises ont payé la semaine passée en encaissant deux buts en dix minutes, une défense qui n’est pas encore tout à fait au point “Notre défense a encore des progrès à faire mais au niveau des défenseures elles-mêmes. Les lignes avants doivent être plus rigoureuse, c’est un travail collectif”. Pour cette quatrième rencontre de la saison, Dijon fait face à un deuxième promu, Nivolet. Les Savoyardes n’ont gagné qu’à une seule reprise sur leur cinq premiers matches, ce qui les placent à la 9ème place. Toutefois, Samuel Riscagli reste mesuré “Le classement ne veut pas dire grand chose. C’est une région de football, jouer chez elles va être difficile. Il ne faudra pas tomber dans le piège et être patient. Ce sera un pur match de D2 plutôt fermé et engagé. On va être attendu mais on va tout faire pour faire un bon résultat”.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.