21 avril 2021

La JDA balayée par le CSP Limoges

Championnat de France de proA, 4ème journée. Sous les caméras de l’Equipe 21, Limoges recevait la JDA Dijon Basket. Forts de leur statut de leader, les Dijonnais arrivaient en terre limougeaude sans pression. 48 heures après leur défaite face à l’Anadolu Efes en Euroleague, Limoges a relevé la tête et a écrasé littéralement (103 d’évaluation contre 38, 23 passes décisives contre 9, etc) une équipe de la JDA qui n’a pas opposé la moindre résistance (82-48). 

 

 

Marc Judith a été un des meilleurs Dijonnais dans cette déroute (crédit : Nicolas Goisque)
Marc Judith a été un des meilleurs Dijonnais dans cette déroute (crédit : Nicolas Goisque)

Départ canon du CSP

D’entrée, le CSP met la pression s’appuyant sur une défense agressive. Peut-être inhibé par la pression, Dijon est sans solution. Du côté de Limoges, la balle circule bien en attaque et Ali Traoré est facilement trouvé : un premier écart est fait (7-0, 4e). Will Daniels se balade dans la raquette et personne ne vient le gêner (11-2, 5e). Après une très belle passe de Léo Westermann, Heiko Schaffartzik fait très mal à 3 points (14-2). Très sanctionnée par l’arbitrage la JDA va tenter de relever la tête avec un bon passage de Marc Judith, puis Myles Hesson à 3 points (14-7, 6e). Mais en ProA, rien ou presque, ne peut résister à la furia limougeaude : les locaux sont inarrêtables et passent un 7-0. C’est non seulement dur défensivement mais aussi offensivement et il faut quasiment un exploit individuel pour marquer sur attaque placée côté Dijon. Schaffartzik sanctionne une nouvelle fois la JDA à longue distance (24-9, 9e). Le CSP domine largement des Dijonnais sans adresse après 10 minutes (24-11, 10e).

 

 

 La JDA sans solutions

Comme un symbole des difficultés de la JDA, Hesson puis Jacques Alingue par 2 fois ratent la mire dans la peinture. Face à la palette offensive impressionnante du CSP, C.J Williams pour Dijon trouve un peu de réussite et stoppe un temps l’hémorragie à 3 points (28-14, 13e).  Mais sur la possession suivante Randy Culpepper lui répond  et ça fait très mal (31-14, 13e), alors que Dijon passe en défense de zone. La défense de Limoges étouffe les bourguignons qui sont à créditer d’une piteuse réussite aux tirs… En face, les locaux enquillent les tirs. Nobel Bongou Colo donne carrément 20 points d’avance à Limoges (34-14, 15e). La JDA est constamment en retard sur les rotations défensives et Westermann est facilement démarqué dans le corner : le panier à 3 points qu’il inscrit derrière est presque logique tant Limoges est en rythme, et pas Dijon (37-17, 16e). Culpepper fait danser Williams et inscrit un gros tir peu avant la mi-temps (41-20, 19e). Les Dijonnais rentrent aux vestiaires avec un  retard qui parait déjà presque rédhibitoire pour l’emporter (42-20, 20e).

 

 Limoges accélère de nouveau
Williams a certes inscrit 16 points mais il a également beaucoup raté (crédit : Nicolas Goisque)
Williams a certes inscrit 16 points mais il a également beaucoup raté (crédit : Nicolas Goisque)

Limoges sous l’impulsion de son maître à jouer Schaffartzik passe un cinglant 12-3 à une JDA bien trop perméable défensivement (52-23, 23e). Et lorsque la JDA parvient à défendre correctement sur une attaque du CSP, Traoré marque au buzzer (56-25, 24e). Limoges déroule ses systèmes  sans la moindre opposition ou quelconque révolte des visiteurs. Williams et Judith font leur possible mais ils sont bien trop seuls côté Dijonnais.Dans le même temps Culpepper se joue facilement d’un David Holston complètement à côté de ses chaussures et rentre des gros tirs avec un style aérien qu’il maîtrise parfaitement. Le calvaire continue pour la JDA (62-31, 30e).

 

Véritable calvaire pour la JDA

Ryan Brooks  catastrophique jusqu’alors marque enfin un panier et avec l’aide d’Alingue Dijon passe un 7-0 au CSP (62-38, 33e). Ce qui a le don de réveiller Limoges. Westermann drive le jeu des locaux à merveille et trouve facilement la solution dans la raquette Dijonnaise. Matt Gatens est mis en orbite par ses partenaires plusieurs fois à 3 pts et l’écart devient faramineux (79-44, 37e). La suite du match ne sera que littérature, Limoges s’impose largement et renvoie la JDA à ses affaires (82-48). Il n’y a pas eu de match ce soir pour ainsi dire et Dijon devra vite se remettre de cette déroute.

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.