15 avril 2021

Le CDB ramène un nul plus que mérité de Toulon

Déjà dans l’obligation de prendre des points précieux à Toulon, le Cercle Dijon Bourgogne se rendait en rade pour gagner (un devoir selon C Maréchal). Dijon a bien failli remplir ce devoir. Devant au score durant toute la rencontre les Dijonnaises ont malheureusement connu un passage à vide en milieu de seconde période. Mais alors qu’elles auraient pu perdre le fruit de tous leurs efforts, elle ont su se ressaisir pour ne pas repartir bredouille (22-22). Au final un sentiment mitigé entre satisfaction et regrets.

 

9ème au coup d’envoi avec juste deux victoire au compteur pour 5 défaites, le CDB n’avait guère le choix. Il lui fallait un résultat positif à Toulon pour pouvoir continuer à croire en son objectif de début de saison, la sixième place.

 

Dijon prend les choses en main

Marie François est bien entrée dans le match© Nicolas GOISQUE/www.Focale .info
Marie François est bien entrée dans le match© Nicolas GOISQUE/www.Focale .info

si les deux premières minutes restent stériles prouvant au passage la tension et l’enjeu accompagnant cette rencontre, c’est Pidpalova qui débloque le score sur pénalty pour Dijon (0-1, 2′). s’en suivent une dizaine de minutes d’un jeu un peu fou et débridé avec quelques maladresses mais de nombreux buts, un chassé croisé durant lequel Dijon prend l’avantage à chaque fois pour se faire rejoindre aussitôt (6-6, 10′). Sous l’impulsion de Marie François bien rentrée dans son match et de Pidpalova qui ne maque pas ses pénaltys Dijon fait un premier écart (6-8, 15′) puis un second un peu plus conséquent (8-11,22′) avec une hornakova qui continue à prendre sa place dans le jeu Dijonnais. Cependant l’exclusion temporaire de Pidpalova combinée à trois pertes de balles dans les ultimes minutes de la première période, ne permettent pas au CDB de rentrer au vestiaires avec un avantage qu’il aurait mérité (13-13, 30′).

 

 

Martina Skolkova et Dijon ont connu de gros passages à vide en attaque en seconde période © Nicolas GOISQUE/archives
Martina Skolkova et Dijon ont connu de gros passages à vide en attaque en seconde période © Nicolas GOISQUE/archives

Un trou d’air presque fatal

Cette fin de mi-temps fait resurgir quelques fantômes, à savoir la difficulté récurrente du CDB à gérer les moments clef. D’ailleurs Toulon prend pour la première fois du match l’avantage au score dès le retour des vestiaires (14-13, 31′). Mais le CDB réagit aussitôt et à la faveur d’un 3-0 reprend sa marche en avant (14-16, 36′). Les filles de Christophe Maréchal conserve un instant cet écart avant de connaître un terrible passage de 10 minutes sans inscrire le moindre but entre la 40 ème et la 51 ème minute. Toulon en profite évidemment pour repasser devant mais heureusement ne s’envole pas non plus (19-18, 50′). Enfin sorti de sa torpeur Dijon passe un 3-0 qui fait un bien fou (19-21, 53′). Malheureusement ce n’est que feu de paille et le CDB redevient muet durant 6 minutes le temps pour Toulon d’y aller également de son3-0 pour reprendre les commande à 2’30 du terme (22-21). La fin de match est tendue, Moretto s’arrache pour l’égalisation (22-22) il reste 54″. Thierry Vincent prend un temps mort pour préparer la balle de match, Léa Terzi neutralise par deux fois Jurisic et le CDB tient un nul plus que mérité.

 

Léa Terzi satisfaite

 Léa Terzi retient la progression du groupe © Nicolas GOISQUE / archives
Léa Terzi retient la progression du groupe © Nicolas GOISQUE / archives

Même si Dijon aurait pu prendre trois points, la capitaine dijonnaise Léa Terzi voulait retenir la progression du groupe qui n’a pas craqué en fin de match: ” Ce qui prédomine après ce match c’est de la satisfaction ! Certes, on aurait pu prendre 3 points mais on aurait aussi pu repartir avec une défaite. Ce qu’il faut retenir c’est la maturité qui se met en place dans le groupe. On n’a pas répété les erreurs qu’on a pu voir contre Nantes, on a un groupe concentré et investi en défense, c’est le positif de cette soirée car en attaque on est capable de faire encore bien mieux ! Nous avons été solidaires et lucides jusqu’à la fin donc oui : satisfaction

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.