22 avril 2021

Le DBHB , plus convaincant domine Mulhouse

Après la sévère défait encaissée à Sélestat, le Dijon Bourgogne Handball se devait de réagir face à une solide formation de Mulhouse. Auteurs d’une seconde mi-temps intéressante durant laquelle ils ont enfin montré ce dont ils étaient capables, les Dijonnais s’imposent pour une fois sans avoir eu à trembler en fin de match (31-27). Avec les défaites de Besançon et de Pontault, Dijon réalise la très bonne opération de cette 7ème journée en remontant à, la deuxième place ex aequo. Il faudra s’appuyer sur cette seconde période pour la confiance.

 

Forcément on attend le DBHB au tournant après la fessée reçue à Sélestat. Et Dijon répond présent en ce début de match, c’est Naudin qui débloque la marque bientôt imité par Gutfreund qui expédie ses deux premiers tirs en lucarne.

 

Dijon a retrouvé de l'efficacité au tir durant ce match © Eric BONTEMPS
Dijon a retrouvé de l’efficacité au tir durant ce match © Eric BONTEMPS

Pas complètement “guéri”

Dijon prend le score devant une formation Mulhousienne balbutiant son attaque (3-0, 5′). Surtout les locaux sont efficaces en attaque en ce début de match. Mais ces promesses initiales s’enrayent quelques peu. Un mauvais bloc par ci, une zone ou un passage en force par là, quelques tirs pris trop rapidement et ratés, Dijon est encore convalescent. Mulhouse ne se fait pas prier pour exploiter en contre ces approximations bourguignonnes et prend donc les commandes (6-8,13′).Mansuy-fèvre a du mal dans les cages se faisant fusiller à 6 m.  On assiste à un début de rencontre débridé. Naudin comme à son habitude trouve quelques solutions mais l’ensemble reste moyen. Mulhouse est toujours devant notamment à la faveur d’une exclusion de Chardon (12-14, 26′). Il faut la hargne de Carrière puis de François Marie pour que Dijon ne soit pas mené à la pause (14-14, 30′).

 

Un DBHB enfin séduisant

Après trois minutes équilibrée en début de seconde période Dijon monte en régime avec un très bon Dokic qui s’offre un hat trick parfait en deux minutes pour placer les siens sur orbite (21-18,36′). Les locaux sont également efficaces en défense et récupère des ballons bien montés ou exploités en attaque placées. Les bras ne tremblent pas et le score enfle (27-21, 48′).

Dijon a bien fini le travail sans fare briller le gardien adverse cette fois © Eric BONTEMPS
Dijon a bien fini le travail sans fare briller le gardien adverse cette fois © Eric BONTEMPS

On assiste à de beaux mouvements avec un Dokic  en maître à jouer et un Lemal par exemple efficace à la finition. Le public se régale et manifeste sa joie. Pour une fois Dijon aura le bon goût de ne pas faire peur à ses supporteurs gérant parfaitement sa fin de match ne laissant jamais l’adversaire revenir à moins de trois buts. Les partenaires de Stojinovic encore auteur de 11 parades durant cette seconde périodes finissent proprement l’affaire. 8 arrêts seulement pour les portiers adverses c’est peut être la stat la plus parlante au vu des échecs connus sur les rencontres précédentes. Espérons que ces trente dernières minutes auront donné des certitudes aux dijonnais sur leurs réelles capacités !!

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.