23 avril 2021

l’Humeur du mardi : Être leader ferait-il peur au DFCO ?

DIJON-SPORTnews vous proposera chaque mardi son billet d’humeur. Premier de la série sur la situation actuelle du DFCO.

Pour tous les supporteurs du DFCO, ce début de saison peut avoir un air de déjà vu. Après un départ en trombe, avec notamment une série de sept victoires toutes compétitions confondues, les Dijonnais sont en perte de vitesse depuis deux matchs maintenant et ce depuis qu’ils se sont assis sur le fauteuil de leader. Evidemment la saison est très loin d’être finie mais on peut tout de même se demander, et si cette équipe n’aime tout simplement pas être le patron de la Ligue 2 ?

 

© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

La saison dernière le DFCO avait commencé sur les mêmes bases. Un début de saison en fanfare, un jeu solide et une place de leader obtenue au terme de la 6ème journée, soit deux journées plus vite que cette saison. S’en était suivit une période pleine, avec une bonne série de victoires ( six la saison dernière contre sept cette année). Malheureusement les Bourguignons  avaient fini par craquer et ce scénario semble se reproduire cette saison

 

Bien entendu tenir une série de victoire au delà des cinq matchs est déjà une grosse performance. Le problème est que le coup d’arrêt marque souvent une période de moins bien pour l’équipe dijonnaise. La saison dernière c’est à la 14ème journée que les hommes de Dall’Oglio craquent 1-0 contre Angers, s’en est suivie une période plus délicate et enfin un mois de janvier cauchemardesque qui a enterré les espoirs de montée.

 

 

La place de leader est elle trop lourde à porter ? © Nicolas GOISQUE/archive
La place de leader est elle trop lourde à porter ? © Nicolas GOISQUE/archive

Cette année le DFCO a produit d’entrée  un jeu séduisant et s’est propulsé en tête de Ligue 2. Comme l’année passée, le club a tenu quelques matchs avant de céder à nouveau, cette fois contre Tours 1-0. Le match de ce week-end était l’occasion de prouver que les Bourguignons avaient les épaules pour encaisser une défaite et repartir tout de suite, mais le revers concédé contre Evian Thonon Gaillard ravive les souvenirs de 2014-2015.

 

Les séries de victoires qu’ont réalisées les Dijonnais sur ces deux saisons prouvent que la qualité est présente pour prétendre au trône de Ligue 2.  Pourtant, dès qu’ils sont présentés comme favoris, le jeu devient  plus brouillon, les attaquants moins tranchants, bref les jambes tremblent. Rappelons nous que la saison de la montée, Dijon n’était “qu’un prétendant” à la montée et non pas en un champion en puissance.

 

Si ce discours peut paraître alarmiste alors que le DFCO est encore 1er de Ligue 2 avec deux points d’avance sur ces poursuivants, les précédentes saisons nous montrent qu’il faut se méfier de cette position de favori. Evidemment il reste encore de nombreux matchs et donc de nombreuses occasions laissées aux Dijonnais pour démonter cette théorie et garder leur fauteuil de leader.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.