19 octobre 2019

JDA-Nanterre (84-76) : Une victoire réference

Après avoir pris une véritable claque sur le parquet de Beaublanc contre Limoges, la JDA Dijon Basket a bien réagi au Palais des Sports en dominant Nanterre (84-76). Une victoire acquise au terme d’un match de haute intensité. Pour les hommes de Laurent Legname, ce match sera sans doute un match référence.

 

Tyler Cain a été élu MVP de la rencontre avec 14 points, 4 rebonds, 2 passes décisives et 17 d'évaluation. Crédit: Nicolas GOISQUE
Tyler Cain a été élu MVP de la rencontre avec 14 points, 4 rebonds, 2 passes décisives et 17 d’évaluation. Crédit: Nicolas GOISQUE

Une réaction était attendue et la JDA n’a pas déçu. Avant ce match contre Nanterre, Dijon avait pris une grosse claque sur le parquet du champion en titre Limoges. Sans pour autant être ridicule sur le parquet de Beaublanc, Dijon avait manqué d’adresse et de concentration défensive. Ce samedi, dans son antre du Palais des Sports, la Jeanne avait l’envie de montrer un autre visage. Celle d’une équipe solide, concentrée défensivement et appliquée offensivement. Face à une JSF qui vit un début de saison moyen (deux victoires et deux défaites), Dijon a réalisé une performance de haute qualité avec une défense intense et sérieuse. Offensivement, les coéquipiers de David Holston sont montés en puissance au fil des minutes. Lors des deux premiers quart-temps, la bande à Laurent Legname s’est d’abord montrée sérieuse défensivement en mettant beaucoup d’énergie et d’intensité. Nanterre, dont sa tactique est basée sur les tirs longues distance, manque d’adresse notamment lors des dix première minutes de jeu. Les Nanterriens sont en tête au tableau d’affichage mais Dijon n’est jamais loin. Les temps forts et le temps faibles s’alternent de chaque côté. L’écart se résume à un yo-yo: la JDA revient à une ou deux longueurs, puis quelques instants plus tard Nanterre reprend six à sept points. Grâce à un duo Jaiteh-Riley, Nanterre est en tête au terme des vingt premières minutes (30-37).

Dijon a réalisé un match référence contre Nanterre. Crédit: Nicolas GOISQUE
Dijon a réalisé un match référence contre Nanterre. Crédit: Nicolas GOISQUE

Un troisième quart de feu

Mais à partir du milieu du troisième quart, la Jeanne montre un tout autre visage. Les Dijonnais ont passé la seconde et mettent encore plus d’intensité, de mobilité et d’application. La défense bourguignonne coupe les trajectoires de passe adverse et récupère de nombreux ballons. Dijon étouffe son adversaire et les paniers se multiplient rapidement. Les Côte-d’Oriens renversent le score et passent devant au terme de ce troisième quart en le remportant 30-15 (60-52). Le symbole de cette montée en puissance est CJ Williams. Un peu passé au travers de son premier acte, Williams s’est réveillé dans le troisième quart et a permis à son équipe de prendre le dessus. Nanterre cherche des solutions individuelles alors Dijon s’attache à dominer collectivement. Dans le dernier quart, Dijon ne panique pas malgré les retours de Nanterre et gère son avance grâce à un collectif plus fort qui a pris le dessus. Du côté de la JSF, seul Riley est au niveau et maintient son équipe dans le match. Mais l’ancien dijonnais est trop seul et Nanterre finit par lâcher. On aurait pu penser que l’interruption dans les derniers instants, à cause du déclenchement de l’alerte incendie, perturberait la JDA, il n’en est rien. Dijon creuse l’écart et remporte son quatrième match de la saison. Désormais, il faudra renouveler ce type de prestation.

2 thoughts on “JDA-Nanterre (84-76) : Une victoire réference

  1. Petite rectification de vos propos…
    Ce n’est pas la troisième victoire mais bien la quatrième(Le havre,Orléans,Rouen,et Nanterre.)
    Certe ,trois victoires au classement LNB du fait de la sanction infligée à la Jda par la ligue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.