2 mars 2021

Justine Pacaud : "On n'a pas douté"

Ce dimanche, le DFCO Féminin a dû batailler pour venir à bout d’une vaillante équipe d’Aurillac-Arpajon (2-1). Il aura fallu attendre la deuxième période pour voir les Dijonnaises dangereuses. En inscrivant deux buts sur corner en fin de match, Justine Pacaud a permis au DFCO d’empocher les quatre points.

 

Pacaud a renversé le score grâce à deux coups de tête. Crédit: Nicolas GOISQUE
Pacaud a renversé le score grâce à deux coups de tête. Crédit: Nicolas GOISQUE

Vous avez dû batailler pour l’emporter aujourd’hui ?

Oui c’est sur ! La première période a été compliquée. On n’était pas dedans dans les duels, je ne suis même pas sur qu’on ait fait trois passes de suite en première période. En deuxième on a su se reprendre. On a vu que l’on pouvait faire mieux. Elles nous ont surtout bougées sur des longs ballon, elles n’ont pas eu de réelles occasions à part le but. On savait qu’on était capable de faire beaucoup mieux. En deuxième, on est rentré avec d’autres intentions et ambitions en essayant de jouer. On a eu des occasions mais on n’a pas été efficace. On a marqué sur coups de pied arrêté et ça peut être une force pour nous. On a été récompensé de nos efforts et cette victoire on a été la chercher jusqu’au bout.

Vous avez dominé cette seconde période en vous procurant beaucoup d’occasions. Est-ce que vous n’avez pas douté en voyant que vous n’arriviez pas à marquer ?

On n’a pas douté. Certes on a eu des occasions et on ne les a pas mises, mais elles étaient bien présentes. Après pour la confiance, ça nous met un peu  en difficulté mais on a continué à appuyer, à déborder, à les bouger sur les côtés pour avoir des occasions. On a réussi à les avoir puis à les convertir. On va retenir ça aujourd’hui.

Vous enchaîner une quatrième victoire de suite, vous continuez votre remontée au classement alors qu’il vous reste un match en retard. Il y a la place pour jouer quelque chose d’intéressant cette saison…

Oui clairement ! Après on va prendre les matches les uns après les autres. On va d’abord penser à gagner le prochain match. On verra à la trêve ou on en sera après avoir affronté toutes les équipes.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.