23 avril 2021

Samuel Riscagli : “Une victoire qui va nous servir”

Ce dimanche, le DFCO Féminin a du batailler pour venir à bout d’une vaillante équipe d’Aurillac-Arpajon (2-1). Il aura fallu attendre la deuxième période pour voir les Dijonnaises dangereuses. L’entraîneur dijonnais, Samuel Riscagli, a apprécié la réaction et les ressources mentales de son équipe.

 

Samuel Riscagli a eu des mots forts à la pause pour réveiller son équipe. Crédit: Nicolas GOISQUE
Samuel Riscagli a eu des mots forts à la pause pour réveiller son équipe. Crédit: Nicolas GOISQUE

Qu’est ce qui s’est passée à la mi-temps, après une première période moyenne ?

On a recadré les choses. On a fait une première période indigne d’une équipe qui veut jouer les premières places. On savait que c’était une équipe qui mettait beaucoup d’impacts et qui était regroupée. Avec Babinga, elles se projettent vite vers l’avant. Sur leur première occasion, elles nous ont montré qu’elles jouaient comme ça parce qu’elles ont marqué, c’est pas faute d’avoir prévenu les filles. On a vécu une mi-temps en-dessous, sous pression. A un moment, j’ai eu l’impression de jouer à Aurillac. J’ai dit dit aux filles que j’avais jamais voyagé aussi rapidement de ma vie. Il était important de réagir en seconde période. On a fait grimper le bloc de 15 mètres. On a de suite regagné des ballons et on a été plus cohérent notamment dans les 25 dernières minutes. On a été solide et on a eu la bonne idée de marquer même si les attaquantes sont restées muettes. Elles se sont crées des occasions mais elles sont tombées sur une très bonne gardienne. Pacaud a débloqué le match et c’est bien.

Vous avez progressé mentalement par rapport à la saison dernière ?

Déjà la saison dernière on se serait déjà incliné à Nivolet la semaine dernière, on a produit un match très moyen et on gagne 1-0. Cela prouve qu’il y a un peu de talent dans cette équipe. S’il n’est pas collectif, il est individuel. Aujourd’hui, on a vu des joueuses comme Soulard, Rousseau dont j’ai aimé la prestation sereine et solide. C’est une victoire qui va nous servir. On savait qu’on avait un vrai groupe, elles l’ont prouvé en seconde période, donc c’est intéressant pour l’avenir. Cela montre aussi qu’on a des ressources mentales. Sur l’ensemble du match, les quatre points sont mérités même si on s’est fait peur.

L'entraîneur dijonnais a également apprécié la réaction de son équipe. Crédit : Nicolas Goisque
L’entraîneur dijonnais a également apprécié la réaction de son équipe. Crédit : Nicolas Goisque

Aurillac vous a posé tout de même beaucoup de problèmes notamment avec ces deux attaquantes…

On avait prévenu les filles. On a travaillé dessus toute la semaine et on s’est quand même fait surprendre. On était parfaitement au courant de leur mécanisme à la récupération du ballon. Je ne vais même pas dire qu’on s’est fait surprendre car on le savait. Je pense qu’Aurillac ne sera pas loin aussi de poser des problèmes à bon nombre d’équipes du haut de tableau. Je ne serais pas étonné de les retrouver dans les équipes de tête et puis ça va être compliqué de jouer chez elles. Si elles jouent comme ça à domicile, ça va être dur d’aller chercher des points là-bas pour tout le monde.

Vous êtes sur le podium, c’est l’objectif que vous vous êtes fixés, il va falloir y rester maintenant.

Effectivement, l’objectif annoncé c’est de finir sur le podium parce qu’on sait que l’OM est, pour le moment, l’ogre de la poule, même si on n’exclut pas de leur poser des problèmes. Le projet de finir sur le podium est là maintenant il va falloir prouver que notre place n’est pas usurpée et qu’on mérite d’être là. Cela passera dès dimanche en faisant un bon match à domicile contre Monteux la semaine prochaine. Puis en enchaînant au Puy, avant de recevoir Toulouse, on va jouer tout le haut du tableau donc on va voir qui on est vraiment.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.