18 septembre 2019

Dijon vs Chamonix : Direction les quarts de finales !

Hier les équipes de Ligue Magnus faisaient leur entrée en lice en Coupe de France pour les huitièmes de finales. Dijon se déplaçait pour l’occasion à Richard Bozon pour retrouver une quatrième fois de la saison Chamonix. Après s’être fait sortir de la Coupe de la Ligue par les Bourguignons, les hommes de Stéphane Gros voulait leur revanche. Il n’en fut rien. Les Ducs, après avoir mené pendant la quasi totalité du match, se sont imposés 2-3, et accèdent aux quarts de finales.

 

Les deux équipes se rendent sur la glace affaiblis : Dijon doit toujours faire sans Wallèn et Gutierrez blessés (mais retour de Brown après avoir purgé ses deux matchs de suspensions), et Chamonix sans Bedin, Bogdanoff et Justin, eux aussi blessés.

 

Dijon a su être réaliste en contre-attaque ©Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Dijon a su être réaliste en contre-attaque ©Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Les Chamois surpris

Pour autant, le match démarre tambour battant ! Le premier lancé est à mettre à l’instar de Blanchard qui met en garde Buysse d’entrée de jeu ! Les Chamois, revanchards et sur leur terre, vont ensuite lancer l’assaut sur Pintaric. Terrier, l’une des armes majeures locale (5 points depuis le début de la saison), est bien en jambe, et manque de peu l’ouverture du score après un rebond laissé dans l’axe par “Pinto”. Terrier est l’homme fort de ce début de match, et tente plusieurs fois sa chance, mais à chaque fois le cerbère bourguignon s’impose en patron. La domination est locale !

C’est alors que survient une contre-attaque dijonnaise ! Blanchard donne le puck à Kevorkian, ce-dernier résiste à la défense et envoie à Yannick Riendeau, seul sur le flanc gauche, qui propulse la rondelle dans la lucarne droite de Buysse ! (0-1 ; 8’43). Les Chamois tombent de haut et sont refroidis par ce but. Les Ducs vont par la suite se mettre en danger plusieurs fois en retombant dans leur travers, et en prenant 3 x 2 minutes de pénalités. D’abord Mahier pour Retenir à 9’43’, ensuite Quessandier pour Obstruction à 13’48, puis Brown pour Accrocher à 15’43 ! Pourtant, non seulement le score en reste là, mais ce sont les hommes de Jonathan Paredes qui manquent de peu le break en fin de tiers.

 

Les Ducs font le break

Pintaric a été de nouveau l'homme fort côté dijonnais © Claude Arès/ Hockey Hebdo
Pintaric a été de nouveau l’homme fort côté dijonnais © Claude Arès/ Hockey Hebdo

Dijon sort du vestiaire en boulet de canon, et prend les choses en mains sur la glace. Une première tentative bloqué par Buysse, une deuxième au fond des filets ! Sur l’engagement, Mulle remet à Maslonka qui bombarde la cage, et fait le break (0-2 ; 20’42). Les Dijonnais donnent le ton, et dominent les débats.

Le CHC n’y arrive pas, mais est maintenu en vie par Buysse qui fait parler son talent. C’est alors que les rôles s’inverse : les Ducs dominant se voient surprendre par les Chamois dominés. Arès, laissé seul plein axe, reçoit une belle passe de Bissonnette, trompe Pintaric et réduit le score. Temps mort posé par Stéphane Gros. Les troupes de ce-dernier se transcende et reprennent le jeu à leur compte dans cette partie. Mais dans ce match, il faut croire qu’il n’est pas bon de dominer ! Mauvais replacement défensif des savoyards, Chabert se projete en attaque et reçoit une belle passe de Brown, lui laissant le temps d’ajuster parfaitement Buysse qui ne peut rien. Le break est de nouveau fait (1-3 ; 30’44). Quentin Mahier écope d’une nouvelle pénalité à quelques minutes de la fin du tiers, mais le power play du CHC ne trouve pas la faille.

 

Dijon se fait peur

Dijon s'est fait peur en fin de match mais décroche la qualification pour le tour suivant ! © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Dijon s’est fait peur en fin de match mais décroche la qualification pour le tour suivant ! © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Les Chamois ne lâchent pas le match, bien au contraire, et entame cette dernière partie bien décidés à revenir au score. Pintaric est fortement sollicité. Masson, Arès, Terrier … ils se cassent tous les dents face à la forteresse dijonnaise, encore une fois impressionnant ! Ce-dernier écopera d’ailleurs de la seule pénalité locale pour Trébucher à 50’30. Paradoxalement, c’est à ce moment que le CHC réduit la marque ! Lessard intercepte le puck et part en zone offensive, esseulé sur le côté il remet en arrière pour Terrier, ce-dernier prend son temps et trompe le rempart des Ducs d’un slap puissant hors d’atteinte ! (2-3 ; 51’31). Dijon réagit, Mulle envoie un énorme slap en direction de la cage locale, mais Buysse s’interpose magnifiquement bien. Les Ducs, une nouvelle fois indisciplinés, se font peur. D’abord en infériorité numérique suite à un Faire Trébucher de Riendeau à 53’55, puis après un Cinglage de Mathieu Briand à 59’14 alors que Stéphane Gros avait envoyé un sixième joueur à la place de son gardien. Plus de peur que de mal pour autant. Chamonix se fait une nouvelle fois sortir d’une Coupe par Dijon, et paie son manque d’efficacité, malgré un troisième tiers tonitruant.

 

Les Ducs décrochent donc leur billet pour les quarts de finales, qui se joueront le 17 novembre. Reste à attendre le tirage pour connaître leur adversaire. En attendant, Dijon se déplacera ce week-end à Epinal pour la 7ème journée de Ligue Magnus. 

 

 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.