19 septembre 2019

Epinal – DHC : Déplacement périlleux pour les Ducs

Demain Dijon part en direction d’Epinal pour le compte de la 7ème journée de Ligue Magnus. Un déplacement périlleux pour les Dijonnais qui occupent actuellement la dernière place du classement, avec seulement 2 petits points.

 

La parenthèse de la Coupe fermée, le DHC doit retourner au « charbon » demain avec le championnat. Les trois dernières rencontres (victoire contre Lyon 0-4 , défaite face à Gap 2-5, et victoire contre Chamonix 2-3) ont laissé présager du bon pour la suite. Mais voilà, des promesses ne suffisent plus. Les hommes de Jonathan Paredes doivent confirmer le progrès qui est fait, et ne pas continuer de chuter. Si la situation n’est pas catastrophique, elle pourrait rapidement le devenir.

 

Malgré la défaite contre Gap, les Ducs ont montré de belles promesses qui devront être confirmées demain © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Malgré la défaite contre Gap, les Ducs ont montré de belles promesses qui devront être confirmées demain © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Aller chercher l’exploit

Affronter les vice-champions de France chez eux sera compliqué, même très compliqué, mais c’est peut-être le genre de match qui pourrait transcender les Ducs et les faire définitivement partir de l’avant. Toujours diminuées par les absences, les lignes ont été remaniées et cela semble fonctionner. Dijon peut compter sur Yannick Riendeau, buteur mardi et meilleur pointeur de l’équipe, ou encore Marek Maslonka, lui aussi buteur mardi et deuxième pointeur de l’équipe. Sur le plan disciplinaire, il y a du progrès. Face à Gap, Dijon n’a écopé que de 6 petites minutes de prison. Pas mal pour l’équipe la moins disciplinée de la Magnus. Il faudra absolument confirmer ça si le DHC veut espérer s’imposer face à Epinal.

Enfin, si les Ducs aspirent à s’imposer chez les Gamyos, on sait d’ores et déjà que cela passera par un grand match de Matija Pintaric. Depuis son arrivée, ce-dernier se montre très impressionnant, et a fortement contribué au second souffle bourguignon. Le cerbère dijonnais affiche 93% d’arrêts en championnat, et quand on sait que les Ducs ont du mal dans cette compétition, on peut dire que c’est fort. Très fort.

 

Il faudra que toutes les lignes soient performantes demain pour espérer ramener des points © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Il faudra que toutes les lignes soient performantes demain pour espérer ramener des points © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Epinal, c’est costaud !

Côté spinalien, comme à Dijon, l’intersaison a été mouvementée. Beaucoup de mouvements, y compris sur le banc avec l’arrivée de Stéphane Barin, pourtant les performances sont dans la continuité des play-offs de l’année dernière.

Des cadres conservés, comme le gardien Andrej Hocevar ou encore l’attaquant Jan Plch, toujours aussi efficace du haut de ses 41 ans ( neuf points en six matchs, meilleur pointeur de l’équipe), mélangés à des nouveaux arrivants comme l’ex-dijonnais Steven Cacciotti (6 points) ou Thomas Kloucek (défenseur très imposant arrivé de République Tchèque) donnent un cocktail détonnant ! Munie d’une défense imposante avec des colosses comme Thomas Kloucek (1,92m pour 100kg) ou encore Kloz Vojtech (1,90m pour 109kg), la forteresse d’Epinal est la deuxième meilleure du championnat et ne compte que 14 buts encaissés.

Vainqueur à Bordeaux ou encore face à Gap, les Gamyos comptent 10 points et occupent la sixième place, avec un bilan de 5 victoires ( dont deux en prolongations) pour une défaite. De plus, la seule défaite en championnat d’Epinal remonte à … la première journée ! (Face à Lyon 5-4, à l’extérieur). Pire, sur la glace de Poissombré, seul Rouen (actuel leader) a réussi à s’imposer (en Coupe de la Ligue le 8 septembre). Vite éliminés de la Coupe de la Ligue, privés de Coupe de France, les Gamyos, ne lâcheront pas des points en championnat facilement, qui plus est sur leur terre.

 

Il faudra donc une prestation de haut vol des Ducs demain pour espérer ramener des points d’Epinal. En sont-ils capables ? Certainement. Arriveront-ils à le faire ? Réponse demain soir ! Coup d’envoi à 18 heures !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.