23 avril 2021

La JDA en quête d’un match référence à l’extérieur

Après avoir battu Nanterre avec brio (86-74) grâce notamment à un troisième quart-temps de feu, les Dijonnais retrouvent en déplacement un adversaire très costaud une nouvelle fois. En effet le calendrier n’aide pas vraiment la JDA puisque après avoir affronté Limoges en déplacement, Nanterre à Domicile, c’est l’ASVEL qui se dresse sur la route de Dijon…

 

Tyler Cainet ses coéquipiers devront reproduire la même performance que face à Nanterre. Crédit: Nicolas GOISQUE
Tyler Cainet ses coéquipiers devront reproduire la même performance que face à Nanterre. Crédit: Nicolas GOISQUE

Pour ce troisième déplacement hors de ses bases, la JDA se trouve face à cador du championnat : Lyon-Villeurbanne. Les deux dernières rencontre à l’extérieur n’ont pas été exceptionnelles pour Dijon, que ce soit face à Rouen où la victoire a été obtenue dans la douleur, ou encore face à Limoges, d’où les Dijonnais sont repartis avec une large défaite. En face, le club du président Tony Parker est en pleine bourre et excelle notamment à l’extérieur. Le seul petit accroc pour pour les hommes de J.D Jackson  sur ce début de saison est un défaite de 1 petit point à domicile face à Cholet, ce qui n’empêche pas Villeurbanne d’être sur le trône de la proA en compagnie de Strasbourg. A côté de cela le parcours Villeurbannais est très bon et semble déjà tracé : la Green team vise les playoffs, et les 4 premières places ouvertement. L’ASVEL dispose d’un armada aussi bien expérimenté (Trenton Meacham, David Andersen) que jeune et fougueux (Alexandre Chassang, Livio Jean Charles, Nicolas Lang). Ajoutez à cela des américains rompus aux joutes de la proA et plutot dominateurs sur leur poste (Darryl Watkins, David Lighty).

Laurent Legname devra trouver des solutions offensives. Crédit: Nicolas GOISQUE
Laurent Legname devra trouver des solutions offensives. Crédit: Nicolas GOISQUE

Ne pas reproduire les mêmes erreurs

Ainsi qu’un international français, véritable boule d’énergie en la présence de Charles Kahudi – l’ancien Dijonnais – : vous obtenez une équipe de haut niveau qui implique tout son collectif dans un match. Villeurbanne n’est pas leader pour rien et s’appuie sur une grosse défense (65,6 points encaissés en moyenne) ainsi qu’une attaque assez bonne (76 points marqués en moyenne). Il faudra pour les hommes de Laurent Legname trouver des solutions offensives pour éviter de reproduire les mêmes erreurs que face à Limoges et répondre au défi proposé par l’équipe adverse. Cela débute par tenter de  limiter l’apport des scoreurs des locaux tels que Lighty ou Andersen. Tyler Cain devra se frotter à Watkins  dans le secteur intérieur, dans le même temps Axel Julien et David Holston auront également fort à faire à la mène face à l’ancien Nanterrien Meacham. Mais l’ASVEL n’est pas infaillible et la JDA est capable de renverser les grosses cylindrées de ce championnat, on l’a vu encore le weekend dernier face à Nanterre. Gageons que C.J Williams retrouve pleinement son adresse, qui l’a quelque peu fait déjouer sur les 2 derniers matchs, qu’il puisse conduire lui et ses partenaires vers une victoire de prestige.

 

Rédigé par Guillaume Vial

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.