3 décembre 2020

Le billet d'humeur : Quelle est la potion magique du DFCO féminin ?

DIJON-SPORTnews vous propose chaque semaine son billet d’humeur. Aujourd’hui on s’intéresse au DFCO féminin. 
 
Après un début de saison compliqué, avec deux matchs reportés et une défaite contre Grenoble-Claix, les joueuses du DFCO ont lancé la machine et pour le moment rien ne semble les arrêter. Mais quel est le secret de cette réussite ? 
 

dfco féminin oct 2015
Les joueuses sont sur en bonne dynamique. crédit : Nicolas Goisque

C’est vrai que le mois de Septembre du DFCO féminin était un peu délicat, les matchs de la 1ère et de la 4ème journée étant reportés en Octobre et en Novembre. De plus, le premier match de la saison va se solder par une défaite 3-0 contre Grenoble. L’ équipe dijonnaise  a été largement remaniée pendant le mercato de cet été a du évoluer très vite pour pouvoir montrer tout son potentiel.
 
Les deux matchs suivants vont être l’occasion  de montrer la puissance offensive de cette équipe et ce sont les défenses de Mâcon et de FA Marseille qui vont en faire les frais. En deux matchs ce sont 13 buts marqués contre 2 encaissés. Les joueuses se sont donc remises en route et n’hésitent pas à faire parler la poudre.
 
Après ces deux victoires écrasantes, les filles de Samuel Riscagli vont nous montrer une autre de leur qualité : leur force mentale. Fin Octobre le DFCO affrontait Nivelet et Aurillac (le premier match reporté). Au final les dijonnaises s’en sortent avec deux victoires, mais cette fois avec une marge bien plus mince (1-0 contre Nivelet et 2-1 contre Aurillac). Ces deux matchs ont été tendus, acharnés mais au final les bourguignonnes s’en sortent bien et arrivent à être efficaces quand il le faut. Cependant cela montre aussi que tout n’est pas parfait et qu’il va falloir batailler ferme pour rester sur le podium.
dfco féminin oct 2015
Il y a encore des efforts à fournir pour rester sur le podium. crédit : Nicolas Goisque

 
Cela tombe bien, le coach Samuel Riscagli n’est pas du genre à se satisfaire uniquement de la victoire, pour preuve sa réaction après la victoire 4-0 de ses joueuses contre Monteux. Oui la victoire est importante, mais il faut être capable également de proposer un jeu fluide et attrayant. La barre d’exigence est donc placée très haut et cela contribue à maintenir cette dynamique positive.
 
 
 
Alors au final quelle est la recette de ce DFCO féminin ? Une puissance offensive assez impressionnante, un mental permettant de se sortir de situations plus critiques, mais également une capacité à garder les pieds sur terre et à toujours vouloir s’améliorer. Tout cela pour atteindre l’objectif fixé, être sur le podium et pourquoi pas venir titiller l’ogre de cette poule, l’Olympique de Marseille  

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.