4 décembre 2020

Nice – CDB : la toute dernière chance ?

Alors que le petit monde du handball féminin hexagonal a les yeux fixés sur l’Union Bordeaux Bègles-Mios Biganos dont on ne sait si l’équipe finira l’exercice en cours suite à un inéluctable dépôt de bilan (cf  article France Bleu Gironde ou Hand zone), le Cercle Dijon Bourgogne abattra, lui, sans doute à Nice ce vendredi, sa toute dernière chance de conserver un espoir de disputer les play-offs.

 

Aujourd’hui à 3 points de la fameuse sixième place, les Dijonnaises n’ont plus le choix , en huit matchs restant à disputer elles doivent absolument en gagner deux de plus que leurs principaux rivaux à savoir Besançon, Nantes Toulon et …. Nice. Elles dépendront bien sûr des performances de ses rivaux mais avant de penser aux autres, elles  doivent remplir leur part du travail.

 

Alexandra Lacrabère avait fait la pluie et le beau temps lors du match aller © Nicolas GOISQUE/archives
Alexandra Lacrabère avait fait la pluie et le beau temps lors du match aller © Nicolas GOISQUE/archives

Nice une bête noire ?

Seulement l’adversaire du soir est loin, très loin de réussir au CDB. Depuis le retour du club azuréen au plus haut niveau en septembre 2012, Dijon a affronté Nice 7 fois en championnat pour 7 défaites !!! dont quelques raclées (3 victoires en 2012 en coupe de la ligue et de France pour Dijon). Dernière désillusion en date, la défaite au palais des sports lors de la deuxième journée de cet exercice 2015-2016 (23-28). Une rencontre au cours de laquelle, Alexandra Lacrabère avait martyrisé le CDB à elle toute seule. Pourtant les partenaires de l’ex capitaine dijonnaise et néo capitaine niçoise, Béatrice Edwige occupent aujourd’hui une 8 ème place indigne de leur effectif et de leurs ambitions. Les séries sont faites pour s’arrêter un jour, au CDB de faire ce qu’il faut pour.

 

Faire le vide

Et le CDB a sans doute les moyens de bien faire à Nice. Face à Nîmes on a retrouvé un état d’esprit et une défense acharnée qui avait fait défaut contre Issy Paris. Seulement le CDB n’a pas su saisir les occasions quand elles se sont présentées, accumulant à ces moments là pertes de balles ou mauvais choix.

Le CDB abat sans doute sa toute dernière carte pour continuer à rêver play-offs © Nicolas GOISQUE/archives
Le CDB abat sans doute sa toute dernière carte pour continuer à rêver play-offs © Nicolas GOISQUE/archives

Pas facile de retrouver confiance et de prendre des responsabilités dans les moments cruciaux; le ballon devient patate chaude à repasser à la partenaire qui aura peut être plus de cran que moi; tout ceci n’étant pas forcément conscient. Si Dijon veut entretenir une petite flamme, les joueuses doivent parvenir à faire abstraction des enjeux pour jouer libérées, il sera alors tant de mettre en place les schémas pour contrer Lacrabère et compagnie. Plus facile à dire qu’à faire sans doute, mais sans cela les bourguignonnes courront tout droit vers de nouveaux play-downs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.