15 septembre 2019

Le DBHB s’effondre face à Saran

Alors que le Dijon Bourgogne Handball avait la possibilité de confirmer sa place de leader en recevant pour une seconde fois d’affilée à domicile, il a finalement dû s’incliner après avoir sombré en défense notamment durant une seconde période totalement ratée. Les Dijonnais sont passés à travers de leur début de seconde période et se sont montrés incapables de revenir au score notamment par “affolement” ou précipitation. Le DBHB a encore des progrès à faire dans la gestion des rencontres.

 

Naudin a été parfaitement contrôlé par la défense saroise © Eric BONTEMPS
Naudin a été parfaitement contrôlé par la défense saroise © Eric BONTEMPS

Au cours d’un match entre deux équipes ambitieuses et disposant d’atouts intéressants, on a vu les attaques prendre clairement le pas sur les défenses (66 buts marqués). Après une première période serrée, marquée également par quelques décisions arbitrales difficilement lisibles, il a suffit que Saran prenne trois longueurs d’avance pour que Dijon lâche prise

 

Première période accrochée

C’est Saran qui trouve rapidement le premier le chemin des filets par Bordier , bien servi sur son poste de pivot. Sur l’attaque qui suit on découvre l’option défensive des visiteurs qui s’installent en trois deux un pour freiner la circulation de balle entre les arrières dijonnais et cibler l’influence de Pierrick Naudin.

En première période Dijon a trouvé les solutions sur les lignes avants © Eric BONTEMPS
En première période Dijon a trouvé les solutions sur les lignes avants © Eric BONTEMPS

Mais Dijon s’adapte et trouve les solutions ssur des décalages à l’aile ou à l’intérieur sur le pivot ou des rentrées d’ailier. La défense locale a plus de mal à se trouver, hésitant à sortir ou non sur les porteurs de balle.  gênée par la vitesse de Drouhin, ou le bras d’acquevillo qui passe plusieurs fois au dessus des contres dijonnais. Un chassé croisé s’installe durant cette première période, les équipes se rendant coup pour coup. Naudin bien pris, c’est François Marie qui tire son épingle du jeu sur la ligne arrière dijonnaise, tandis que la ligne avant reste efficace (12 buts sur les 17 dijonnais en 1ère mi-temps). Chez Saran, les individualités attendues (Drouhin, Vozab, Acquevillo) sont là à la conclusion d’un jeu collectif bien huilé

 

Jordan François Marie s'est démené en vain © Eric BONTEMPS
Jordan François Marie s’est démené en vain © Eric BONTEMPS

Dijon s’évapore

Jusqu’alors dans la partie, les dijonnais ratent totalement leur entame de seconde période. Quelques pertes de balles et deux trois mauvais choix en attaque et sous l’impulsion de Lamazaa et Bordier, les visiteurs signent un 7-2 qui fait mal (19-24, 37′). Dijon tente bien de réagir notamment par Rac, mais ne parvient pas à recoller face à un adversaire mis en confiance. Tandis que les exclusions pleuvent des deux côtés (16 au total !!!) et que l’arbitrage reste pour le moins “original”, Dijon s’affole et voulant revenir rapidement oublie de poser son jeu d’attaque offrant des munitions à la défense saroise toujours étagée et vigilante sur Naudin.

 

Acquevillo et ses partenaires ont été au dessus de Dijon © Eric BONTEMPS
Acquevillo et ses partenaires ont été au dessus de Dijon © Eric BONTEMPS

Saran sereinement

Il n’en faut pas plus à Drouhin ou Bordier pour crucifier Mansuy Fèvre ou Mai sur contre-attaques. Et quand la défense dijonnaise a le temps de se mettre en place c’est le plus souvent Tomi Vozab qui trouve la solution sur des tirs en appuis aussi soudain que précis. L’écart ne descendra jamais en dessous de 3 buts, il montera jusqu’ à +9 pour les visiteurs. Face à une défense totalement perdue Saran aura récité son handball et s’impose logiquement (29-37). C’est Billère qui prend les commandes de la Pro D2 après dix journée. Dijon est 4ème à 1 point et 9 équipes se tiennent en deux points. Autant dire qu’il faudra progresser sur la gestion des matchs et notamment sur le fait de rester calme quand la tempête monte.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.