20 septembre 2020

4500 Participants et de l'émotion à Beaune !!

Des personnalités politiques, sportives (dont les parrains Sergueï Bubka et Jason Lamy Chappuis), du monde des arts, venues également pour la vente des vins, plus de 4500 coureurs sur le Semi marathon et les Foulées Beaunoises (10 km), une meute de concurrents qui s’ébroue dans les rue de Beaune, des athlètes confirmés et d’autres bien plus nombreux, anonymes, c’est ça le traditionnel rendez-vous du semi marathon de la vente des vins. Une édition 2015 emprunte d’émotions après les événements tragiques survenus à Paris ce vendredi.
 
Après un temps de réflexion, les organisateurs et les autorités ont finalement décidé de maintenir la manifestation.Une minute de silence avant le 10 km et  une vibrante marseillaise chanté par l’ensemble des concurrents du semi a rappelé la gravité du moment et rendue hommage aux victimes des attentats parisiens.
 

Philippe Remond toujours placé © Nicolas GOISQUE/archives
Philippe Remond toujours placé © Nicolas GOISQUE/archives

Emmanuel David 3 ème du semi © Nicolas GOISQUE/archives
Emmanuel David 3 ème du semi © Nicolas GOISQUE/archives

 
Manu David sur le podium du semi
Sur l’épreuve phare du semi marathon, ils étaient plus de 2500 sur la ligne de départ et les athlètes africains étaient encore une fois de plus les grands favoris. Pas de surprise donc 1 heure et cinq minutes plus tard de voir débouler le Burundais Willy Ndimayano qui s’impose en 1h05’02”  devant un autre athlète du continent noir, le rwandais Jean-Pierre Mvuyekure qui accuse 50″ de retard 1h05’52”. Emmanuel David le Dijonnais (DUC et Terre de running Quetigny) prend une très belle troisième place en 1h09’10”. Philippe Remond est l’autre bourguignon du top 10 avec une 7ème place.
 
le peloton toujours impressionnant  © Nicolas GOISQUE/Archives
le peloton toujours impressionnant © Nicolas GOISQUE/Archives

Charline Touvrey 4ème féminine du semi © Nicolas GOISQUE/archives
Charline Touvrey 4ème féminine du semi © Nicolas GOISQUE/archives

 
Chez les féminines, c’est une athlète russe qui s’impose en la personne de Marina Kovaleva, remarquable 10ème au scratch en 1h17’50, elle devance l’Ougandaise Immaculate Chemutai  de 6 minutes 1h23’49” et la vétérante française Nathalie Vasseur 1h24’12”. La locale Charlène Touvrey (Selongey) échoue au pied du podium, 4ème en 1h24’49”. Les autres  bourguignonnes du top 10 sont Olympe Danguy (Aiserey) et Aude Paulin (Chaignay), respectivement 6 et 7ème.
 
Alexandre Bourgeois et Dylan Magnien  © Nicolas GOISQUE/archives
Alexandre Bourgeois et Dylan Magnien © Nicolas GOISQUE/archives

3ème victoire de rang pour Thierry Guibault © Nicolas GOISQUE/archives
3ème victoire de rang pour Thierry Guibault © Nicolas GOISQUE/archives

 
Des habitués sur les foulées
Sur le 10 km avec là encore plus de 2000 partants, pas de surprise non plus à l’arrivée puisque le grandissime favori, double tenant du titre, le vétéran Thierry Guibault réussit la passe de 3 en s’imposant dans un temps légèrement moins rapide que l’an dernier en 33’07”. Il devancent les deux cousins et jeunes espoirs locaux Alexandre Bourgeois (DUC St Romain) et Dylan Magnien (DUC) respectivement en 33’34” et 34’35”.
 
Annie Troussard 2ème féminine sur 10 km  © Nicolas GOISQUE/archives
Annie Troussard 2ème féminine sur 10 km © Nicolas GOISQUE/archives

Adrienne Langlois gagne chez les femmes le 10 km  © Nicolas GOISQUE/archives
Adrienne Langlois gagne chez les femmes le 10 km © Nicolas GOISQUE/archives

 
Des visages connus également chez les féminines avec la victoire d’Adrienne Langlois (Dijon Triathlon , AC Chenôve) très en forme ces derniers temps qui prend la 37ème place du scratch en 41’18” devant Annie Troussard (Terre de running Quetigny) en 41’36” et Claire Vrolant (Clamart) en 43’47.
Beaucoup ont couru le coeur lourd mais avaient tenu à le faire comme ils en témoignaient émus à l’arrivée. Une édition 2015 particulière vue les circonstance mais qui avait encore attiré une foule immense dans la célèbre cité de Côte d’Or.
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.