28 septembre 2020

Stade Dijonnais-PUC : Progresser dans le jeu

Pour le compte de la sixième journée de Fédérale 2, le Stade Dijonnais reçoit le Paris Université Club. Les hommes de Laurent Bonventre veulent poursuivre leur sans faute mais il faudra également se montrer plus consistant dans le jeu. 

 

© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info/archives
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info/archives

Ce dimanche, au stade Bourillot, le Stade Dijonnais et le Paris Université Club tenteront de faire oublier, le temps d’un match, les atrocités des attentats terroristes de ce vendredi soir. Pour le compte de la sixième journée de Fédérale 2, les hommes de Laurent Bonventre tenteront de poursuivre leur belle série de 100% de victoires. En effet, lors des cinq premières rencontres de championnat, les Dijonnais ont ramené le succès à chaque reprise avec  trois bonus offensifs comme cerise sur le gâteau. Mais si au niveau comptable, tout est vraiment parfait, en terme de jeu, Dijon ne séduit pas encore totalement, à l’image du dernier match des Bourguignons sur la pelouse d’Arras, durant lequel  les Stadistes ont manqué d’application et même d’engagement dans les duels. Cet effectif, jeune et de qualité, doit encore progresser. Pour autant, le Stade peut s’appuyer sur des acquis et une base solide : sa défense.

© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
© Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Gagner avant le derby

Dans les moments importants, à savoir dans ses temps faibles, Dijon parvient à faire le dos rond et à résister au maximum pour empêcher l’adversaire d’avancer. Une nouvelle fois, les coéquipiers d’Andréa Rabago devront montrer cette solidité mais aussi ce calme dans les temps chauds. Huitième au classement, les Parisiens se déplacent dans la capitale des Ducs pour prendre des points et s’éloigner de la zone rouge. Depuis le début de saison, le PUC n’a remporté qu’un seul match pour quatre défaites. Pour gagner, il lui faudra marquer des points et c’est là que le bas blesse pour le Paris Université Club. Avec seulement 65 points marqués en cinq matches, Paris est tout simplement la deuxième plus mauvaise attaque de la poule. De plus, les Parisiens ont la malchance d’affronter  la troisième meilleure défense de la poule. Avant d’enchaîner deux déplacements de suite, dont le derby à Beaune, Dijon aura donc la volonté de remporter une sixième victoire de suite et de rester bien confortablement installé dans son fauteuil de leader.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.