4 décembre 2020

DHC-Amiens : Objectif demi-finale !

Demain soir les Ducs reçoivent les Gothiques d’Amiens pour les quarts de finale de la Coupe de France. Après les tristes événements de ce week end, l’heure est venue pour le hockey de reprendre sa place pour le plus grand plaisir des fans. Et également le moment pour Dijon d’essayer de poursuivre sa bonne lancée en Coupe et d’enchaîner sur une deuxième victoire d’affilée, face à un adversaire redoutable.

 

Yannick Riendeau, meilleur pointeur dijonnais, est en grande forme ! © Guillaume Meurisse/ Hcokey Hebdo
Yannick Riendeau, meilleur pointeur dijonnais, est en grande forme ! © Guillaume Meurisse/ Hcokey Hebdo

Le moment de confirmer

Depuis le début de l’année, Dijon vit une année compliquée. L’une des trois équipes de Magnus encore en lice dans les trois compétitions, la formation de Jonathan Paredes n’y arrive pas en championnat. Les supporteurs attendent donc que les Ducs relèvent la tête ! Mais à chaque fois que l’espoir commence à (re)faire surface grâce à une prestation encourageante en Coupe, c’est une nouvelle désillusion le weekend qui suit. Cependant, cette fois, on ose penser que ce sera différent ! Et pour plusieurs raisons.

 

 

Comme contre Lyon, les Ducs devront faire preuve de la meilleure efficacité offensive possible ! © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Comme contre Lyon, les Ducs devront faire preuve de la meilleure efficacité offensive possible ! © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Retour au complet !

Il y a six semaines, les Ducs perdaient sur blessure coup sur coup Romain Gutierrez et Willian Wallèn, deux de leurs principales armes offensives. Diminués pendant un moment donc,  les Ducs seront demain au complet et rentreront sur la glace avec leurs deux coéquipiers. Un facteur qui risque de changer beaucoup de choses pour ce qui est de l’animation offensive. Au-delà de ça, on ne peut s’empêcher de souligner la réussite en coupes des Bourguignons. Compétitions délaissées selon beaucoup par les meilleurs clubs, le constat reste que les prestations dijonnaises les plus abouties l’ont été dans ces compétitions, comme récemment face à Lyon (victoire 8-1 au total).

Pas de match de championnat ce weekend, on peut espérer qu’ enchaîner d’une Coupe à l’autre permettra à Dijon de faire la passe de deux, que les ducs attendent depuis maintenant bien trop longtemps. L’un des autres facteurs qui fait que l’on peut y croire, c’est l’efficacité retrouvée devant le but. Face à Lyon, les Ducs ont su se montrer réaliste pour tuer le match,  en marquant notamment  sur leur première action alors que c’était la pression lyonnaise qui rythmait le début de match. On peut donc espérer qu’avec tous ses ingrédients, ajoutés à une défense bien en place, un Pintaric des grands soirs, et des Archi’Ducs mettant le feu à Trimolet, la qualification en demi-finale est possible, après les finales de 2006, 2009 et 2012 !

 

Mettre de l'intensité tout en restant discipliné, voilà la mission de Dijon demain © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Mettre de l’intensité tout en restant discipliné, voilà la mission de Dijon demain © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

Amiens, un colosse au pied d’argile

Amiens est actuellement 8ème de la ligue Magnus , en embuscade derrière les cadors à deux points du podium, mais est surtout la deuxième meilleure attaque  ! Quand on sait que Dijon est la pire défense, cela peut effrayer. Les Gothiques ont tenu tête à Gap, Epinal ou ont par exemple vaincu Bordeaux. Du costaud donc. Sauf que voilà, les coéquipiers de Joël Champagne (capitaine et meilleur pointeur de l’équipe) ont aussi des failles. D’abord, les Amiénois ont une défense qui n’est pas au niveau de leur attaque (27 buts encaissés depuis le début de la saison régulière, soit autant que Chamonix, et plus que Lyon ou Brest).Lors de leur dernier match face à Bordeaux, alors qu’ils menaient  5-1 à mi match, ces-derniers ont craqué et vu revenir leur adversaire à 5-5 avant d’arriver à décrocher la victoire en prolongation. Les coéquipiers de Yannick Riendeau, en grande forme, auront donc des ouvertures, et devront se montrer aussi efficaces qu’il y a une semaine. Autre statistique  jouant en  faveur des locaux : les Gothiques n’aiment pas les déplacements. Depuis le début de la saison, une seule victoire est à mettre à l’actif des Amiénois à l’extérieur (en prolongations face à Bordeaux). Esperons que cela continue.

 

Les Ducs joueront pleinement leur chances mardi soir  face à un adversaire compliqué à manœuvrer, pour tenter de décrocher une place pour les demi-finales de la Coupe de France !

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.