4 décembre 2020

DFCO-Clermont (4-1): Dijon retrouve des couleurs

Dijon a retrouvé des couleurs ce vendredi soir. Dans le cadre de la 15ème journée de Ligue 2, le Dijon Football Côte-d’Or s’est nettement imposé sur sa pelouse face au Clermont Foot (4-1). Une victoire acquise grâce, notamment, au triplé de Julio Tavares.

 

Wesley Saïd a marqué son premier but à Gaston-Gérard © Nicolas GOISQUE/archives
Wesley Saïd a marqué son premier but à Gaston-Gérard © Nicolas GOISQUE/archives

Le réveil dijonnais a été tonitruant. Cela faisait bien longtemps que Dijon n’avait pas montré un tel visage. A l’inverse des derniers matches, les Dijonnais ont affiché un visage bien plus séduisant. Avant la rencontre, Olivier Dall’Oglio voulait que son équipe retrouve ses vertus défensives et sa solidité. Un souhait réalisé par ses joueurs ce vendredi soir. Même si les Bourguignons ont encaissé un but, ils ont globalement concédé peu d’occasions et ont été rarement inquiété. Solide défensivement, les coéquipiers de Christopher Jullien ont été plus mordant dans la conquête du ballon avec l’envie d’aller vers l’avant. Une envie qui se fait sentir dès l’entame de la rencontre. Les Dijonnais se placent haut sur le terrain et mettent la pression sur la formation clermontoise. En l’absence de Jérémie Bela, le duo Saïd-Tavares fait des merveilles. Saïd sert une première fois Tavares qui voit sa frappe repoussée par Jeannin (8e). Juste derrière rebelote, mais cette fois-ci Tavares ne manque pas la cible et ouvre la marque (1-0, 8e). Le duo continue de faire mal aux Auvergnats. Aux alentours de la demi-heure de jeu, Gaston-Gérard assiste au Tavares Show. En six minutes, l’attaquant cap-verdien met définitivement le DFCO à l’abri.

Tavares a inscrit le triplé le plus rapide de la Ligue 2. Crédit: Nicolas Goisque
Tavares a inscrit le triplé le plus rapide de la Ligue 2. Crédit: Nicolas Goisque

Tavares, Tavares et encore Tavares

Tout d’abord sur un service de Saïd, il s’en va remporter son duel avec Jeannin (2-0, 25e). Trois minutes plus tard, il est à l’affût dans la surface et profite d’un cafouillage, tel un renard des surfaces, pour marquer le troisième but dijonnais (3-0, 28e). Tavares conclut son festival peu après la demi-heure de jeu, sur un centre d’Amalfitano l’attaquant dijonnais place une tête piquée qui trompe Jeannin et inscrit le triplé le plus rapide de l’histoire de la Ligue 2 (4-0, 31e). En une mi-temps, la messe est déjà dite et les trois points sont dans l’escarcelle des Bourguignons. Au retour des vestiaires, le DFCO est dans la maîtrise malgré les meilleures intentions clermontoises. Même la splendide réduction du score de Boulaya pour Clermont ne change pas la physionomie de la rencontre (4-1, 56e). La maîtrise du jeu et du ballon est bien du côté dijonnais. L’écart aurait même pu être plus important mais Tavares voit son penalty repoussé par Jeannin (73e). Avec ces trois points, Dijon est deuxième à égalité de points avec le leader nancéien. Une bonne performance qui sera à renouveler dès le week-end prochain car au football la régularité est primordiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.