23 septembre 2020

Pau-JDA : Un match pour se relancer

Ce samedi soir, la JDA Dijon Basket se déplace sur le parquet du Pau-Lacq-Orthez pour le compte de la 9ème journée de Pro A. Les hommes de Laurent Legname se déplacent pour la troisième fois de suite et doivent retrouver le chemin de la victoire.

 

 Crédit : Nicolas Goisque
Crédit : Nicolas Goisque

La JDA marque le pas. Après un début de saison en fanfare, avec trois victoires lors des trois premiers matches, Dijon vit une période plus difficile. Sur ces quatre dernières rencontres, la Jeanne ne s’est imposée qu’à une seule reprise, contre Nanterre (84-76). Sur ses deux derniers matchs, la JDA affrontait deux équipes du haut de tableau. Mais face à l’ASVEL et Antibes, les Bourguignons ont montré certaines limites. A Antibes, la JDA a commis beaucoup de fautes et a été dépassé défensivement. Avec ces deux défaites de suite et une victoire retirée par la LNB, la JDA Dijon Basket se retrouve à la 12ème place. La place ne veut encore rien dire tant le chemin est encore long, mais Dijon va devoir se reprendre et gagner de nouveau. Hors de ses bases, la Jeanne est jusque là en difficulté. Sur quatre matchs à l’extérieur, les coéquipiers de Jacques Alingué ne se sont imposés qu’à une seule reprise. C’est donc la que le bas blesse et où Dijon doit progresser.

Crédit : Nicolas GOISQUE / archives
Crédit : Nicolas GOISQUE / archives

Pau, une équipe inconstante

La formation dirigée par Laurent Legname doit également retrouver ses vertus défensives. Une solidité qui avait fait la force des Côte-d’oriens durant la période Jean-Louis Borg et lors des premiers matchs de la saison. Sans une défense solide, la JDA se montre plus vulnérable. L’attaque n’étant pas la force principale de l’équipe de Thierry Degorce.  Avant d’affronter deux équipes qui sont dans la même situation, la JDA Dijon Basket voudra se rassurer à Pau. Une équipe paloise qui est inconstante. Depuis le début de la saison, les hommes d’Eric Bartecheky alternent entre victoires et défaites, n’arrivant pas à enclencher une dynamique. Dans son effectif, l’Elan Bearnais comporte deux éléments offensifs de poids. Avec 18,3 points marqués en moyenne par match, Michael Thompson est le meilleur marqueur de Pro A, à égalité avec le strasbourgeois Rodrigue Beaubois. Lance Harris fait également partie des meilleurs marqueurs du championnat avec une moyenne de 16,5 points par match. Face à ces deux joueurs là, Dijon devra se montrer solide et concentré défensivement.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.