25 septembre 2020

Clénay – Mérignac : un scénario récurrent et rageant

l’ASL Clénay connait un début de championnat de D2 de futsal quelque peu rageant en enchaînant notamment des défaites d’un petit but au terme de rencontres aux scénarios assez semblables. Une fois de plus ce samedi Clénay s’est incliné dans sa salle sur la plus petite des marges (4-5). Face à une équipe habile en contres, les bourguignons se sont fait piéger . La réaction a comme souvent été bonne mais trop tardive et le manque de réussite s’en est encore mêlé. Au final c’est une nouvelle désillusion et ça commence à faire beaucoup.

 

Après 3 défaites de rang, Clénay voulait stopper l’hémorragie à domicile face à une équipe de Mérignac qui réussit un bon début de saison (3e).

 

Makogonov s'est incliné à quatre reprises en première période © Nicolas GOISQUE/archives
Makogonov s’est incliné à quatre reprises en première période © Nicolas GOISQUE/archives

Du déjà vu

Après un premier avertissement envoyé par  les visiteurs stoppé par un réflexe de Daurelle, les Clénois encaissent un premier but dès la 3e mintute. Le scénario de la première période est déjà vu : les locaux manquent de justesse et de réussite devant le but Girondin, tandis que les adversaires font mouche sur leurs contres. Simoncic réduit le score mais la pause est atteinte sur ce score déjà conséquent de 1-4.

 

 

Le doublé final de Mouillon n'aura pas suffit © Nicolas GOISQUE/archives
Le doublé final de Mouillon n’aura pas suffit © Nicolas GOISQUE/archives

 

Réaction de nouveau trop tardive

Les 10 premières minutes de la reprise sont identiques : l’ASLC domine mais ne concrétise pas, à l’inverse de Mérignac qui marque à la 30e (1-5). C’est une fois de plus tardivement que Clénay réagit. En power-play, les rouge et noir vont revenir à un but d’écart à la 37e. Un tir à 10m à 15 secondes de la fin pour les locaux, malheureusement raté et accompagné d’une dernière action décisive, ne donneront rien (4-5). Une défaite encore et toujours frustrante pour les supporters et l’équipe, qui depuis 4 matchs enchaîne les défaites (dont les 3 dernières d’un but d’écart) et ne trouve plus les solutions pour concrétiser ses occasions.
Samedi prochain, c’est un déplacement à Paris qui attend les joueurs pour espérer se relancer, avant de recevoir Montpellier Agglo samedi 5 décembre (à 15h).

 

 

 

La fiche

La situation devient inquiétante pour Mathieu Collet et ses partenaires © Nicolas GOISQUE/archives
La situation devient inquiétante pour Mathieu Collet et ses partenaires © Nicolas GOISQUE/archives

ASL Clénay – Mérignac FC : 4-5 (1-4)
Salle Espace Loisirs (Clénay) – Spectateurs : environ 250, Buts pour Clénay : Simoncic (17e), Collet (32e), Mouillon (33e, 37e)., Buts pour Mérignac : Ididder (3e), Diedhiou (10e), Tourteaux (16e), Maria (20e), Bako (30e).

Clénay : Daurelle, Makogonov – Frases, Ragavan, Grinand, Lauret (cap), Simoncic, Collet, Roy, Carré, Mouillon, Aouidat.
Entraîneur : Alberto Arteaga.
Mérignac : René, Guinadeau – Brahimi, Cosson, Maria, Ididder, Tourteaux, Diedhiou, Enel, Bako (cap).
Entraîneur : Azzdine El Maadam

Division 2 Groupe B (résultats de la 7e Journée): Lyon Footzik – Paris SO : 1-4, Clénay – Mérignac : 4-5, Montpellier Agglo – Lyon MV : 6-3, Pessac – Toulouse : 4-2, Beaucaire – Montpellier MF : 1-4

Programme de la 8e Journée (samedi 28 novembre): Montpellier Agglo – Lyon Footzik, Paris SO – Clénay, Mérignac – Pessac, Toulouse – Beaucaire, Lyon MV – Montpellier MF

Avec le concours de  l’ASL Clénay

0 Partages

1 thought on “Clénay – Mérignac : un scénario récurrent et rageant

  1. Petit coup de gueule j aime beaucoup cette équipes, comment peut on gagner un match en faisant joué aussi peut de temps ensemble les joueurs cadres qui on le niveau et d autre qui ne l’ont pas malheureusement pour l instant. 5 joueurs voir 6 plus le gardien peuvent joué, le power Play le prouve ses joueurs cadres était sur le terrain et il on pût revenir au score mais trop tard car ces joueurs la ne sont pas assez utilisée .il ne faut plus faire d essais ,il faut faire joué les plus performant c est tout et les autres doivent être là pour les faire souffler ci besoin. Surtout que le niveau des équipes adverse n est pas exceptionnel, le club est 7 ème il faut faire gaffe le 8 eme joue les barrages pas évident que ca passe et9, 10 eme du classement c est la décente en fin de saison mais pour l instant rien est joué mais les prochains il faut les gagner pour être plus tranquille, sur ce je suis de tout Coeur avec l équipe ,le coach et les dirigeants qui bosse dans ce club. Vive Clenay Futsal et y a plus grave dans la vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.