23 septembre 2019

L'humeur du mardi : DHC plus dure sera la chute

DIJON-SPORTnews vous proposera chaque mardi son billet d’humeur et cette semaine on parle de Hockey avec le Dijon Hockey Club.
Après une saison dernière pleine de rebondissements et de surprises, on espérait  voir les hockeyeurs dijonnais en pleine forme et en pleine confiance pour ce nouvel exercice. Après huit journées de championnat, le constat est évident, les ducs n’y sont pas et pointent à la dernière place. Mais que se passe-t-il ?

DHC 2015 ©Guillaume Meurisse (14)
Le manque de discipline est le problème n°1 des Ducs. crédit : Guillaume Meurisse

 
En huit matchs joués, les dijonnais n’ont ramené que trois petits points. La faute à un manque de concentration et surtout un manque de discipline criant. Depuis le début de la saison les pénalités s’accumulent sans cesse, les moments où les dijonnais peuvent affronter leur adversaire à cinq sont rares. Méconduites, cinglages, charges contre la bande, toutes ces fautes se multiplient à un rythme beaucoup trop élevée. Si l’on combine à cela un problème offensif nous avons devant nous les deux principaux problèmes à régler pour les ducs, même si ils semblent s’atténuer lors des matchs couperets.
Le match contre Lyon, une belle éclaircie dans la saison. © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo
Le match contre Lyon, une belle éclaircie dans la saison. © Guillaume Meurisse/ Hockey Hebdo

 
Effectivement les rares fulgurances que nous avons pu voir concernant les Ducs se sont déroulés lors des matchs de coupe. Que ce soit contre Lyon (4-1) en quart de finale de coupe la ligue, ou contre Amiens (4-1 également) en coupe de France. Visiblement, les Ducs sont donc encore capables de se dépasser sur certains matchs et de montrer ce qu’ils ont dans le ventre. Malheureusement l’un de ces rayons de soleil vient de s’éteindre, puisque les dijonnais n’ont pas résister à la force de frappe de Rouen et hypothèquent sérieusement leurs chances  en coupe de la ligue après une lourde défaite (6-2) même s’il reste un match retour mardi prochain à Dijon.
 
 
 
Finalement quel visage du DHC est le vrai ? Celui que l’on voit régulièrement en ligue Magnus, avec ce manque de discipline ? Ou celui que l’on aperçoit quelquefois, avec cet envie de gagner communicative ? Difficile à dire aujourd’hui, en tout cas si l’on veut pouvoir vibrer comme la saison passée, c’est bien le visage de Ducs conquérants que l’on veut voir. 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.