19 septembre 2020

Coupe de France (1/32es) : le DBHB à Villeurbanne pour confirmer

Troisième de Pro D2, le DBHB entre en lice ce dimanche en Coupe de France (16h), comme l’ensemble des clubs de deuxième division. Villeurbanne, équipe qui évolue en Nationale 1 (3ème échelon) se présente en manque de confiance. Une occasion pour les Dijonnais de confirmer leur bonne phase actuelle.

 

Le DBHB et Marci Poletti sont attendus à Villeurbanne © Eric BONTEMPS/archives
Le DBHB et Marci Poletti sont attendus à Villeurbanne © Eric BONTEMPS/archives

 

Alors que son début de saison était plus que mitigé en championnat, le DBHB s’est depuis repris pour pointer à la troisième place du classement. Mais surtout, les Dijonnais ont bien réagi le week-end dernier. Lourdement battu la semaine précédente à domicile contre Saran (29-37) en ayant montré d’inquiétantes lacunes défensives, le DBHB est allé s’imposer à Pontault-Combault (27-33).

Installés sur le podium à une longueur de la tête, les Dijonnais se doivent de battre Villeurbanne, modeste équipe de troisième division. Pour cela, ils vont devoir confirmer les progrès en défense entrevus lors du dernier match. Offensivement, le DBHB (quatrième meilleure attaque) est au point depuis le début de la saison. En atteste les 33 buts  inscrits contre Pontault-Combault.

 

Villeurbanne est au plus mal

Jordan François Marie Symbolise bien la progression dijonnaise © Eric BONTEMPS/archives
Jordan François Marie Symbolise bien la progression dijonnaise © Eric BONTEMPS/archives

Face aux Dijonnais, se présente une formation de Villeurbanne qui évolue en Nationale 1. Huitièmes en championnat ex aequo avec Saint Egrève et le Gazélec Ajaccio avec onze petits en sept matchs (2v-5d), les Black Gones se sont malgré tout repris contre Pau Nousty le week-end dernier (25-21). Au tour précédent, ils ont disposé de Aix-en-Savoie, pensionnaire de quatrième division (24-29). Ce dimanche, dans leur salle des Gratte-Ciel, les Rhôdaniens pourront compter sur un effectif au complet, après le retour de plusieurs éléments blessés.

Pour faire la différence et inquiéter les Dijonnais, Villeurbanne pourra compter sur Mario Anic (20 buts depuis le début de la saison), Jans Vanseveren (26 buts), Ivan Safar (26 buts) et surtout Vedran Delic (65 buts), international bosnien formé au HSK Zrinjski Mostar et notamment passé par le RK Bosna Sarajevo, club habitué à participer à la Ligue des Champions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.