25 septembre 2020

Clément Venturini survole le critérium de Dijon

Malgré un plateau relevé dans le critérium international de Dijon,  Clément Venturini (Cofidis) en grande forme a dominé son sujet en seigneur de la discipline.

 

RETROUVEZ L’ ALBUM PHOTO DE TOUTES LES COURSES ICI

 

Venturini a semblé apprécier ce parcours technique et vallonné où son agilité a supplanté la puissance d’un Steve Chainel pourtant parti en tête. Le terrain glissant  déjà emprunté par les épreuves précédentes a sans doute favorisé son gabarit léger et véloce.

 

 

PGT_4873 rec
Clément VENTURINI en solitaire © Ph. MAERTENS
PGT_4836 Chainel devant Venturini
Steve CHAINEL © Ph.MAERTENS

 

 

Venturini3
Clément VENTURINI © Ph. MAERTENS

 

Très vite un trio se détache avec Chainel (Cross Team by G4), Venturini (Cofidis) et  Mougel (Vélo Club Eguisheim) à quelques secondes.

 

duel Mourey Mougel 2
Francis MOUREY dépasse Damien MOUGEL © Ph. MAERTENS

Au second tour, Clément Venturini  distance franchement Steve Chainel, et l’on voit Francis Mourey revenir sur Damien Mougel et le dépasser.  Le duel sera le pôle d’intérêt d’une course dont le vainqueur, sauf incident,  ne pouvait plus faire de doute, augmentant tour après tour son avance. Il y eu d’ailleurs plusieurs soucis mécaniques (bris de chaîne ou de dérailleur). Et c’est hélas ce qui arriva à Francis Mourey dans la dernière boucle, brisant, en même temps que son dérailleur, le suspens attendu par les spectateurs qui comptaient sur un sprint à deux.

Mais alors que Venturini et Chainel avaient coupé la ligne d’arrivée, on vit passer Damien Mougel,  suivi de Fabien Doubey, puis Clément Russo… Point de Francis à l’horizon et chacun s’imaginait la défaillance matérielle plutôt qu’humaine tant le coureur de la FdJ avait fait jusque là une belle impression malgré son épaule encore douloureuse.

 

 

arrivée Mourey
Francis MOUREY termine à pied © Ph. MAERTENS

 

C’est à pied, vélo sur le dos que Mourey franchit la ligne sous les applaudissements nourris du public saluant son courage et sa détermination à ne pas abandonner. Bravo champion !

Benjamin Pascual, du SCO Dijon termine à une belle douzième place, Olivier Leroy se classe seizième.

 

 

 

podium juniors
Podium Juniors et féminines © Ph. MAERTENS

 

En catégorie Juniors, le club organisateur place trois coureurs dans les cinq premiers, la victoire revenant à Hadrien Degrandcourt (SCO Dijon) devant Maxime Gagnaire (SCO Dijon) et Maxime Jarnet (VC Vaulx en Velin).

Chez les féminines, en l’absence de Lucie Chainel, blessée, c’est l’alsacienne Hélène Clauzel, vice championne de France Junior, qui l’emporte devant Laura Perry (CC Etupes) et Evita Muzic (Amicale Cycliste Bizontine).

 

 

Marc et Mathieu Urbain
Marc et Mathieu UURBAIN © Ph.MAERTENS

Plus tôt avait eu lieu la course des Espoirs et vétérans. Mathieu Urbain (UV Aube) gagnel’épreuve. Il précède Henri Jumeaux (Team Peltrax CSD) et Geoffrey Austin( CR4 Chemins Roanne). William Brenot (SCO Dijon) prend une belle cinquième place.

Hélène Clauzel
Hélène CLAUZEL © Ph. MAERTENS
Brice Dujardin
Brice DUJARDIN © Ph. MAERTENS

 

L’épreuve des cadets est remportée par  Brice Dujardin (EC Felletin Ussel) détaché devant Nathan Patrois ( Raon Bike Club) et Théo Jarnet (CC Chatillonnais).

N’oublions pas les plus jeunes très méritants qui s’affrontaient sur un ou deux tours de ce difficile circuit dès 10h30 alors qu’un petit vent glacial piquait les joues et brulait les bronches.

Jean Gonon (VS Beaunois) est victorieux en catégorie Poussin,

 

Maxence Jermann
Maxence JERMANN © Ph.MAERTENS

Maxence Jermann (SCO Dijon) domine du haut de ses huit ans la catégorie Pupille

Aurélien Rodrigues (Creusot Cyclisme) emporte la catégorie Benjamin,

Mateo Campioni
Mateo CAMPIONI © Ph.MAERTENS

La course des Minimes est enlevée de belle manière par Matéo Campioni du SCO Dijon.

 

 

 

 

Un circuit exigeant et des conditions climatiques de saison ont vite décanté les différentes épreuves, toutes les courses se terminant en solitaire. L’organisation du SCO Dijon a été irréprochable, les horaires ont été tenus pour toutes les courses et c’est primordial quand il fait froid.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.