28 septembre 2020

Véore-Montoison-DFCO Féminin (0-2): Une victoire sérieuse

En match en retard de la 4ème journée de deuxième division, le DFCO féminin est allé l’emporter sur la pelouse de Véore-Montoison (0-2). Une neuvième victoire de suite qui permet aux Dijonnaises de revenir à seulement une longueur de l’actuel leader, l’Olympique de Marseille.

 

Dijon s'est de nouveau montré défensivement. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Dijon s’est de nouveau montré défensivement. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Dijon continue de marcher sur l’eau. Les féminines du DFCO poursuivent leur incroyable série de victoires qui se porte à neuf depuis ce dimanche après-midi. Avant un déplacement explosif du côté de Marseille pour y affronter l’OM, Dijon avait l’occasion de mettre la pression sur le leader phocéen et de pimenter un peu plus ce choc du week-end prochain. Une occasion que les coéquipières de Laura Bouillot n’ont pas manquée. Sur la pelouse du Véore-Montoison, les Dijonnaises ont dû, une nouvelle fois, se montrer patientes. Dès le début de la partie, les joueuses du Véore se positionnent bas et laissent peu d’espaces. Clairement, le club de la Drôme partait avec l’envie de ne pas perdre ce match et de préserver les points du nul. De plus, le terrain gras et difficile ne favorise pas le jeu des Bourguignonnes. “Il y avait de l’intensité, ça a été un vrai combat. Il y avait aussi beaucoup de fautes et de temps morts. On a eu du mal à enchaîner” raconte Stéphane Royal, l’entraîneur adjoint du DFCO féminin. Dijon ne se procure qu’une seule véritable occasion.

Amandine Soulard a encore marqué après son but de la semaine passée contre Nivolas. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Amandine Soulard a encore marqué après son but de la semaine passée contre Nivolas. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Deux buts en vingt minutes

Sur un corner de Bultel, Charlyne Corne reprend sur la ligne des six mètres mais sa frappe est contrée par la défense adverse. A la pause, les deux équipes sont dos-à-dos. Au retour des vestiaires la physionomie du match est identique. Dijon reste patient et parvient à trouver l’ouverture à vingt minutes du terme. Après avoir pris son couloir gauche, Amandine Soulard est en position de tir et trompe la gardienne rhodanienne (0-1, 70e). Un but qui soulage les Dijonnaises et qui oblige les joueuses du Véore à se livrer. Solide défensivement, le DFCO tient bon et profite des espaces laissés par la défense du Véore pour partir en contre. En fin de match, Laura Bouillot profite de ses espaces pour sceller définitivement la victoire dijonnaise (0-2, 89e). Une victoire importante qui permet au DFCO de bien préparer le prochain déplacement à l’OM : “L’idée, avant ce match, c’était de revenir à un point de Marseille et c’est fait. Aujourd’hui, au vue des conditions, on s’en fiche un peu si c’est propre ou non, même si on préfère avoir du contenu, le plus a été assuré. On va à Marseille avec de l’envie et des ambitions” explique Stéphane Royal.

104 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.