1 octobre 2020

Le Stade Dijonnais n'a pas réagi à St Denis

Une semaine après sa déconvenue à Beaune , on attendait le Stade Dijonnais au tournant pour ce choc du groupe 2 de fédérale 2 qui l’opposait dimanche après-midi à St Denis. Après une bonne entame de match , les Dijonnais ont ensuite baissé de niveau. Laissant échapper de nombreux points au pied, ils ont fini par s’incliner sur le score de 20-3
 

Rabago et Loison ont été en échec dans leurs tentatives © Nicolas GOISQUE/archives
Rabago et Loison ont été en échec dans leurs tentatives © Nicolas GOISQUE/archives

Une deuxième défait d’affilée qui fait mal et qui marque clairement un coup d’arrêt après la bonne dynamique de début de saison. Le stade désormais troisième recevra la semaine prochaine le leader Montluçon pour un nouveau choc. Une bonne occasion de vivement réagir comme le souhaite le coach Dijonnais Laurent Bonventre.
 
Botte défaillante
Le stade entame plutôt bien la rencontre et dès la 3ème minute François  Loison passe une première pénalité plaçant les Dijonnais en tête au tableau d’affichage. Le match a été pris par le bon bout mais Dijon ne concrétise pas d’avantage durant ce temps fort initial. Loison et Rabago rateront notamment chacun deux pénalités durant cette première période. A la 16 ème l’ouvreur local égalise sur pénalité également et on s’achemine vers la pause sur ce sore nul. La fin de ce premier acte va pourtant être mouvementé . Une nouvelle pénalité de l’ouvreur séquano dyonisien trouve le poteau à la 39 ème et l’ailier de St Denis opportuniste récupère le ballon pour un essai qui fait mal (10-3, 39′). Dijon aura encore deux pénalités avant la pause mais les ratera.
 
Deuxième acte sans relief
Laurent Bonventre attend une réaction face au leader Montluçon © Nicolas GOISQUE/archives
Laurent Bonventre attend une réaction face au leader Montluçon © Nicolas GOISQUE/archives

Pour Laurent Bonventre, c’est bien simple, la deuxième mi-temps fut faible. De fait il ne se passe pas grand chose durant ces quarante minutes. On note juste une nouvelle pénalité marquée pour St denis (13-3, 57′) et une autre ratée par Loison. Le Stade n’arrive pas à produire le moindre mouvement digne de ce nom et l’adversaire n’est pas glorieux non plus. Cette seconde période se terminera comme la première. A la 77 ème minute le stade encaisse un deuxième essai qui scelle définitivement le sort du match. Dijon n’aura pas réagit et s’incline pour la deuxième fois en 8 jours. Il n’y a pas le feu, mais battre Montluçon redonnerait tout de même franchement le sourire avant les fêtes.
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.