22 septembre 2020

Les Gazelles sans soucis face aux filles du vignoble

Hier, les Gazelles du Rugby Féminin Dijon Bourgogne se rendaient en terre alsacienne, rencontrer les « Filles du Vignoble » du côté de Thann. Naturellement favorites, nos Gazelles ne sont pas tombées dans le piège du match gagné d’avance que l’on finit par perdre et ont rendu une copie sans aucune fausse note leur permettant de s’imposer largement (0-51) et de bien préparer la prochaine réception de Nevers dimanche prochain

 

Marion Comoli a été l'une des 7 marqueuses d'essais © Nicolas GOISQUE/archives
Marion Comoli a été l’une des 7 marqueuses d’essais © Nicolas GOISQUE/archives

A Belfort , les Dijonnaises ont réussi un match abouti et complet  avec, notamment, une très belle fin de première mi-temps. Elles virent fort logiquement  en tête à la pause 36 à 0.

 

9 essais au total

En  deuxième période, les Dijonnaises déploreront   la blessure de Kiki Patin (cheville)qui  obligera l’entraîneur Didier Couette à faire des changements de postes, ce qui désorganisera un peu le jeu des Bourguignonnes. Elles prendront  deux cartons blancs pour fautes techniques et terminent le match (10 dernières minutes) à 13 sans pour autant prendre de points. Le job a été fait et bien fait, score 51 à 0. Les partenaires de Laétitia Vicogne ont marqué  en tout 9 essais par Comoli, Patin, Feriot x2 Chastrusse, Vicogne, Masson x2 Couturier, Roué, Juilleret (la feuille de match officielle aurait oubliée quelques points en route mais c’est anecdotique !)

 

Place à Nevers

Les gazelles ont bien préparé le choc face à Nevers © Nicolas GOISQUE/archives
Les gazelles ont bien préparé le choc face à Nevers © Nicolas GOISQUE/archives

Dans le même temps, les chalonnaises sont allées perdre à Nevers 0 à 52, ce qui positionne les Gazelles à la 4ème place, à égalité avec leurs homologues de Saône et Loire, qui reçoivent dimanche 13 décembre…les Filles du Vignoble. Pour les gazelles qui joueront en lever de rideau de Stade Dijonnais Montluçon, l’année se terminera donc par un gros choc contre les nivernaises actuelles troisièmes avec 8 points d’avance sur Dijon; ” Un très gros match” pour Didier Couette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.