20 août 2019

Metz-DFCO : Se relancer

Demain (14h), Dijon se déplace sur la pelouse de Saint Symphorien pour y affronter le FC Metz . 3 points séparent les deux formations au classement  au profit de Dijon. Il s’agit donc d’ un test sérieux  pour le DFCO avec pour enjeu la conservation de la place de leader .

 

Le DFCO connaît une période de turbulences. Le derby de la semaine passée en a endormi plus d’un. Une pale copie rendu par Dijon. Entre fatigue physique et psychologique, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont enchaîné les mauvais choix et les pertes de balles. Que dire alors  de l’élimination en Coupe de France face à Sarreguemines (2-1). Pris au dépourvu, les coéquipiers de Baptiste Reynet ont totalement manqué leur deuxième mi-temps. La faute a un manque cuisant de concentration.Face à Metz, l’une des meilleures défenses, les dijonnais devront montrer un bien meilleur visage. Pour revenir de l’Est avec les trois points de la victoire.

 

Jouer en contre

A l'inverse du derby, Dijon devra se montrer efficace devant le but. Crédit: Nicolas Goisque
A l’inverse du derby, Dijon devra se montrer efficace devant le but. Crédit: Nicolas Goisque

Comme à chaque match qu’il joue  à domicile, le FC Metz cherchera à mener la danse. Dijon ne devra pas se laisser endormir : « Quand il y a un peu de répondant derrière, on l’a vu sur des matchs perdus à domicile, ils ont montré des failles. On peut peut-être rentrer dans ces failles. Nous, on aura besoin d’être vraiment solide face à une belle attaque. Au niveau offensif, ils ont des arguments sérieux, mais si on arrive à les contrer et à tenir le coup, on a nos chances pour ce match là », explique Olivier Dall’Oglio. Cependant, le DFCO devra faire sans plusieurs de ses attaquants. Bela, Thiam, Wesley Saïd et Rivière manquent à l’appel. L’indéboulonnable, Julio Tavares apportera son expérience à la pointe de l’attaque et aura comme mission de faire preuve de réalisme.

Metz, la descente est digérée

dfco Auxerre déc 2015 (4)
Crédit: Nicolas Goisque

Relégués la saison dernière, les hommes de José Riga ont très bien réagit. Actuellement troisième du classement, les messins sont accrocheurs. Malgré un turnover conséquent, une ossature se dégage : « Ils ont bien rebondi. On sent que cette équipe peut s’affiner, qu’elle se cherche encore. Ils ont énormément de joueurs dans l’effectif. C’est peut-être l’équipe qui sera la plus dangereuse sur la deuxième partie de saison. S’ils arrivent à mettre encore un peu plus de complicité, ce sera compliqué », affirme l’entraîneur dijonnais. Un déplacement délicat en Moselle mais abordable.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.