25 octobre 2020

Gravelines-JDA (89-68) : Dijon n’a pas tenu le choc

Sur le parquet de Gravelines-Dunkerque, la JDA Dijon Basket a chuté face à l’un des cadors du championnat. Une défaite qui stoppe la très bonne série dijonnaise de quatre victoires consécutives.

Dijon a souffert sur le parquet de Gravelines. Crédit: Philippe Maertens
Dijon a souffert sur le parquet de Gravelines. Crédit: Philippe Maertens

La marche était bien trop haute. En déplacement chez le leader de la Pro A, Gravelines-Dunkerque, Dijon n’a pas résisté longtemps et s’est rendu compte du niveau qui le sépare des équipes du haut de classement. Pourtant, les Dijonnais ont bien débuté la rencontre. Dans un Sportica bien garni, les hommes de Laurent Legname sont au coude à coude avec les Nordistes, notamment grâce à CJ Williams et Myles Hesson. Mais rapidement, Gravelines prend les commandes et commence à monter en puissance. Au bout de huit minutes de jeu, Morency permet à la BCM de prendre dix longueurs d’avance (18-10, 8e). Dans la fin du premier quart, les Côtes-d’Oriens accélèrent et réussissent à recoller à cinq points de leur adversaire. Après dix premières minutes, le score affiche  (22-17, 10e). La domination gravelinoise est identique dans le second quart. Pire, l’écart se creuse de plus en plus et cela grâce à un homme bien connu à Dijon, Steven Gray. Absent lors du dernier match à cause d’une récente opération, l’ancien joueur de la Jeanne rappelle à son ancien club toutes ses qualités de shooteur à longue distance.

La JDA devra réagir face à Monao au Palais des Sports. Crédit: Philippe Maertens
La JDA devra réagir face à Monao au Palais des Sports. Crédit: Philippe Maertens

Gravelines est largement dominateur

En six minutes, l’arrière américain inscrit la bagatelle de onze points, soit l’écart  qu’il y a entre la BCM et la JDA à ce moment de la partie . Dijon est en difficulté et n’arrive pas à trouver la solution pour réduire la marque. Au terme du premier acte, c’est logiquement que Gravelines-Dunkerque retourne aux vestiaires largement devant  au score (47-32, 20e). Au retour sur le parquet, les protégés de Christian Monschau mettent un nouveau coup d’accélérateur et repartent pied au plancher. Pape Sy donne vingt points d’avance assez rapidement en ce début de deuxième mi-temps (52-32). La JDA subit et voit Gravelines s’envoler au tableau d’affichage. Les locaux infligent un 10-0 et la partie semble déjà pliée. Les hommes de Legname n’arrivent pas à réagir et concèdent 24 longueurs de retard à la fin du troisième acte (70-46, 30e). Les dix dernières minutes de la partie sont longues pour les Dijonnais. La BCM déroule et maîtrise sa fin de match. La JDA tente de limiter la casse mais s’incline tout de même  lourdement 89-68. Une réaction est attendue à domicile, ce mardi, contre l’AS Monaco pour offrir un beau cadeau de Noël aux supporters dijonnais.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.