21 septembre 2020

Desperrier et Marie lauréats du tournoi d'hiver du DUC Tennis

Après un mois de compétition et notamment une dernière semaine non-stop, “le plus gros tournoi de France”, comme l’appelle parfois en off les joueurs et joueuses, connaissait son dénouement dimanche. La Grenobloise Gaelle Desperrier n° 29 et tête de série n°3 et le pensionnaire de Maison Laffitte Jules Marie n° 40 et tête de série n°2 sont les lauréats de cette édition 2015, la 18ème pour les garçons et la dixième pour les filles.
 
TOUTES LES PHOTOS DU DERNIER WEEKEND ICI
 
319 joueurs et 139 joueuses se disputaient les trophées cette année, avec de nombreux classés négatifs et quelques numérotés. a l’arrivée on retrouve donc deux des favoris logiques pour clore ce mois de la petite balle jaune sur les cours de l’université de Bourgogne.  Labellisé CNGT (circuit national des grands tournois) aussi bien chez les filles que les garçons, le tournoi dijonnais es un événement phare de la fin d’année tennistique.
 

Dorian Cool a réalisé un formidable parcours © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Dorian Cool a réalisé un formidable parcours © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Deux beaux parcours bourguignons
Avant de nous attarder sur les tableaux finaux, soulignons deux belles performances bourguignonnes , une chez les femmes et une autr chez les hommes, pas de jaloux donc. Galanterie oblige commençons par souligner l’excellent parcours de la locale  Claire Rouaud du Tennis Club Dijonnais classée  5/6 qui bat successivement : 6/3 6/1  Clémence Rolland De Ravel 15/1  du DUC tennis, 7/6 6/4 Géraldine Azy 4/6  de Chevigny St sauveur, 7/5 6/4  Celia Vaudiau 3/6 de Gueugnon, 2/6 7/6 6/4 Juliette Daries 2/6 de la Grande Motte, 4/6 6/1 6/4 contre Marie-Lys Cézariat 1/6 du Lou tennis parc avant de perdre finalement  contre Lucie Bidamant 0 du tennis club de Brunstatt 6/3 6/2
Du côté des messieurs, Dorian Cool 0 de Moneteau (89) réalise lui aussi un parcours splendide émaillé de nombreuse performances en s’imposant contre : Huang Jiaqi de longvic 6/4 6/1, Eon Julien -2/6 d Echirolles par WO, Servien Thomas 2/6 de St germain, Verpeaux Vincent -4/6 de tulle WO, Humbert  Ugo -15  de Metz 6/4 6/4, Descloix Dorian n°72 Salindres 6/2 6/4. Il ne s’incline ensuite 6/2 6/4  que contre le futur vainqueur Jules Marie n 40 de maison lafitte 6/2 6/4. Il aura ainsi passé un tour du tableau final
 
 
Gaelle Desperrier aura été expéditive lors de ses trois matchs disputés  © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Gaelle Desperrier aura été expéditive lors de ses trois matchs disputés © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Desperrier logiquement
Dans le tableau final féminin, Gaelle Desperrier, la Grenobloise, déjà finaliste l’an dernier n’a pas eu à forcer son talent pour s’imposer. Tête de série n° 3, elle a bénéficié du travail de ses adversaires puisqu’après avoir écarté Sarah Finck -15 en quart de finale 6/3 6/1, elle affrontait l’Orléanaise Théo Gravouil qui avait sorti en 1/4 la tête de série n°2 Kinnie Laisne. Vainqueur 6/0 6/2, elle abordait la finale sans s’être trop dépensée. Elle y croisait la Belfortaine Priscilla Heise n°42 et tête de série n°4, tombeuse en demie de la tête de série n°1 Maria Irina Bara n°19 6/0 6/2. Lors d’une finale peu spectaculaire, marquée par de très nombreuses fautes directe, la jeune grenobloise a largement dominé son adversaire pour s’imposer 6/3 6/2 en moins d’une heure.
 
Nicolas Tourte n'hésite pas à venir finir les points au filet © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Nicolas Tourte n’hésite pas à venir finir les points au filet © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Beau parcours de Nicolas Tourte
Si Jules Marie n°40 et tête de série n°2 se retrouve logiquement en finale après avoir écarté l’épatant Dorian Cool en 1/4, 6/2 6/4 puis le pensionnaire de Forbach Julien Dubail n° 53 2/6 6/2 6/2 on peut souligner le beau parcours de Nicolas Tourte n°100 Grenoblois lui aussi qui a notamment battu Leny Mitjana n°54 en 8ème mais surtout Albano Olivetti n°25, le géant Strasbourgeois au service impressionnant en 1/4, 6/4 7/6. En demie il écartait un autre performer de cette édition en la personne de Louis Lechevretel -15, 6/3 7/5 et arrivait en finale avec beaucoup plus d’heure de jeu dans les jambes que Marie.
 
Une belle empoignade
Et la finale homme fut de toute beauté. Avec un Jules Marie efficace au service et un Nicolas Tourte tentant d’écourter les échanges en montant à la volée dès qu’il le pouvait ou envoyant des missiles de coup droit avec une précision diabolique déclenchant à plusieurs reprises les applaudissement d’un public nombreux et conquis.
Jules Marie a pu s'appuyer sur un service très régulier © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info
Jules Marie a pu s’appuyer sur un service très régulier © Nicolas GOISQUE/www.Focale.info

Après une première manche emportée 6/3 par Marie, Tourte jetais toutes ses forces dans la bataille et obtenait le tie break dans une deuxième manche haletante émaillée de points superbes de part et d’autre. Marie prenait rapidement les commandes de ce jeu décisif et Tourte devait finalement rendre “les armes” non sans avoir livré un superbe “combat”. La superbe accolade entre les deux adversaires montrait le plaisir qu’ils avaient pris durant ce match, plaisir partagé par le public.
 
Le président du DUC tennis, Monsieur Crognier, s’est félicité de la réussite de ce tournoi et a tenu à remercier les partenaires, les bénévoles, les juges arbitres et la presse présente sur cette épreuve. Rendez-vous est pris pour l’an prochain
 
Les tableaux finaux
tabeau final
 
tbleau 2
 
 

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.