19 septembre 2019

Amiens-DHC : Les Ducs se lancent bien en 2016

Après avoir superbement clos l’année 2015 avec une victoire de prestige sur Rouen à Trimolet, le Dijon Hockey Club a également débuté 2016 de la meilleure des façon en allant s’imposer ce mercredi soir à Amiens après prolongations (3-4). C’est la première fois cette saison que les dijonnais enchaînent deux victoires de rang. Voilà qui devrait pouvoir redonner du moral aux troupes de Jonathan Paredes, toujours en position délicate au classement mais qui ne demandent qu’à décoller. 

 

Pintaric a encore été précieux en subissant 44 tirs cadrés © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Pintaric a encore été précieux en subissant 44 tirs cadrés © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Et si Dijon lançait véritablement sa saison. Il ne faut pas certes s’emballer, d’autant que les ducs ont encore pris près de 40 minutes de pénalité hier soir, ayant du mal à rester disciplinés comme c’est malheureusement beaucoup le cas depuis le début de saison. Cependant avec un mois de janvier particulièrement chargé avec pas moins de 9 matchs prévus en 26 jours les coéquipiers de Yannick Riendeau très précieux à Amiens ont l’occasion de reprendre de belles couleurs d’entrée 2016. La première confirmation sera attendue dès ce samedi à 20 heures face aux albatros brestois.

 

Pintaric et Riendeau encore décisif

Pour une fois Dijon a ouvert le score à l’extérieur par l’intermédiaire de l’inévitable Yannick Riendeau. Et pourtant il faut bien avouer que cette ouverture du score (10′) est intervenue contre le cours du jeu tant les Gothiques amiénois avaient jusqu’alors confisqué le palet et bombardé de tout côté un Pintaric de nouveau impressionant dans sa cage. Mais les exploits ont parfois des limites et la 18ème minutes de jeu va être profitable aux locaux avec deux réalisations coup sur coup par Joël Champagne puis Tim Crowder qui se rappelait au bon souvenirs dijonnais. Franchement avec 22 tirs contre 5 durant ce premier tiers, l’avantage amiénois n’était pas volé après 20 minutes (2-1,20′).

 

Riendeau a marqué deux fois hier soir (© DHC Cyril Sirandre)
Riendeau a marqué deux fois hier soir (© DHC Cyril Sirandre)

Dijon revient rapidement

De retour sur la glace Dijon revient au score une minute quinze plus tard. Profitant de la supériorité numérique suite à la pénalité subie par les amiénois en toute fin de premier tiers, Riendeau toujours lui bien assisté par Jeslinek et Guttierez trouve de nouveau la faille (2-2,22′). Les power play dijonnais semblent petit à petit trouver leur rythme de croisière. Mieux quasiment dans la continuité Maslonka redonne l’avantage aux bourguignons avec toujours Jeslinek en assistant accompagné cette fois ci par Wallen, du bel ouvrage (2-3, 24′). On est clairement dans un temps fort des ducs qui multiplient les assauts sur la cage de Mitch O’ Keefe. Après la demi heure de jeu, Amiens reprend quelques couleurs sans pour autant recoller avant le gong (2-3,40′).

 

Les Ducs vont ils enfin lancer leur saison ? © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Les Ducs vont ils enfin lancer leur saison ? © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

A Dijon le dernier mot

Comme Dijon lors du deuxième tiers, Amiens revient vite à égalité dans cette ultime période, Crowder, tout comme Riendeau marquant une seconde fois contre ses anciennes couleurs (3-3,41′). Les esprits s’échauffent alors un peu et la prison se remplit avec notamment 10 minutes pour Maslonka côté Dijon et Serer côté Amiens. Les locaux tentent bien de forcer la décision mais Dijon a aussi quelques opportunités. Personne ne concrétisera durant le temps réglementaires et on arrive donc aux prolongations. Il faudra attendre trois minutes trente pour que Jeslinek , très présent hier soir, et auteur de 6 points sur les trois derniers matchs, délivre les siens assisté par Ehrhardt (3-4, 64′). Une victoire qui vient confirmer un mieux évident chez les ducs. En espérant que l’embellie se poursuive et qu’il ne soit pas déjà trop tard.

 

Des images de joie (ici face à Rouen) qu'on aimerait voir souvent en 2016 © Guillaume MEURISSE/Hockey Hebdo
Des images de joie (ici face à Rouen) qu’on aimerait voir souvent en 2016 © Guillaume MEURISSE/Hockey Hebdo

Et maintenant Brest

Avec douze points, le Dijon HC restent treizième mais est désormais malgré un match en moins ex-aequo avec Chamonix douzième. Offensivement réalistes, les Ducs ont également été solides en défense, à l’image de Dallas Ehrhardt qui termine la rencontre à +2 et avec une assistance sur le but vainqueur.Ce samedi 9 janvier à partir de 20h00, le public retrouvera à la patinoire de Dijon les Ducs pour un nouveau duel, cette fois face aux Albatros de Brest. Lors du match aller, les côte d’oriens s’étaient inclinés 4-3 en prolongation. Ils ont donc une revanche à prendre contre l’une des équipes les plus en forme du moment.

 

Jonathan Paredes et ses hommes respiren tun peu et attendent Brest de crosse ferme  © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo
Jonathan Paredes et ses hommes respiren tun peu et attendent Brest de crosse ferme © Guillaume Meurisse/Hockey Hebdo

Le fil du match

Mercredi 6 janvier à Amiens, Amiens 3-4ap Dijon (2-1) (0-2) (1-0) (0-1) Pénalités : Amiens, 34’ ; Dijon, 38’, Tirs cadrés : Amiens, 44 ; Dijon, 23

 

10’13’’ Yanick Riendeau (Filip Björk ; Romain Gutierrez), 17’18’’ Joël Champagne (Tim Crowder ; Paul Crowder) [5-4], 17’53’’ Tim Crowder (Joël Champagne ; Fabien Bourgeois), 21’17’’ 2-2 Yanick Riendeau (Michal Jeslinek ; Romain Gutierrez) [5-4], 23’21’’ 2-3 Marek Maslonka (Michal Jeslinek ; William Wallèn), 41’05’’ 3-3 Tim Crowder (Grégory Béron), 63’32’’ 3-4 Michal Jeslinek (Dallas Ehrhardt)

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.