31 juillet 2021

Niort-DFCO (2-2) : Un point bien heureux

En déplacement sur la pelouse des Chamois Niortais, le Dijon Football Côte-d’Or a bataillé mais a finalement réussi à arracher un point dans les toutes dernières minutes. Dijon reste deuxième avec quatre points d’avance sur Clermont et six sur Le Havre.

 

Baptiste Reynet a livré une partie propre. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Baptiste Reynet a livré une partie propre. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

La saison dernière, le mois de janvier n’a pas été facile pour le DFCO. Celui-ci a même été catastrophique et cela a sûrement coûté la montée au club dijonnais. En ce début d’année, les Dijonnais ont à cœur de ne pas avoir de creux durant cette période. Pour cela, les hommes d’Olivier Dall’Oglio voulaient bien débuter ce premier mois de l’année sur la pelouse de Niort. Mais pour leur reprise, les coéquipiers de Frédéric Sammaritano ont vécu un match bien difficile. A l’inverse du match aller remporté sur un score fleuve (3-0), Dijon a été bousculé et a par moments souffert, notamment dans les duels. Dans une rencontre hachée, surtout en première période, le manque de rythme s’est fait sentir chez les Dijonnais qui ont rapidement encaissé le premier but de la partie. Sur un centre de Lahaye, Rocheteau passe devant Bamba et place une tête croisée qui bat Baptiste Reynet (1-0, 5e). Pas assez solide défensivement, Dijon a manqué de tranchant et de percussion offensivement. Mais grâce à la qualité de passe de Sammaritano, Dijon peut s’appuyer sur les coups de pied arrêtés.

Julio Tavares n'a pas réussi à trouver le chemin des filets. Crédit: Nicolas GOISQUE
Julio Tavares n’a pas réussi à trouver le chemin des filets. Crédit: Nicolas GOISQUE

Andonian, héros d’un soir

Au quart d’heure de jeu, sur un corner de Sammaritano, la reprise de Varrault  est déviée et revient dans les pieds d’Andonian qui reprend de volée. Une reprise que dévie Koukou mais le ballon rentre tout de même dans le but (1-1, 15e). Dijon a la maîtrise mais ne parvient à concrétiser cela en occasions.  Les nombreuses fautes cassent le rythme de la rencontre et il n’y aura plus rien à noter dans ce premier acte hormis une frappe de Tigroudja qui frôle la lucarne gauche de Reynet. Si Dijon avait la maîtrise en première période, le DFCO a plus de mal à tenir le ballon dans le second acte. Comme lors des quarante-cinq premières minutes, les occasions se font rares. Peu après l’heure de jeu, Reynet repousse la frappe de Rocheteau et derrière Koné ne parvient pas à marquer (66e). Tavares répond d’une frappe en pivot mais Delecroix se couche parfaitement (76e). A dix minutes de la fin, Koné pense donner définitivement la victoire à Niort grâce à son but. Mais dans les toutes dernières minutes, sur un nouveau corner de Sammaritano, Andonian claque une tête puissante qui se loge dans le but de Delecroix (2-2, 90+1e). Grâce à son défenseur arménien, Dijon arrache un match nul dans la douleur, c’est le moins que l’on puisse dire.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.