31 juillet 2021

La JDA pas de taille face à Strasbourg

Championnat de France de proA, 17 ème journée : Strasbourg recevait la JDA au Rhénus. Une équipe de Dijon qui restait sur une très belle victoire en match en retard contre le SLUC Nancy (83-56), tandis que la SIG avait pris une grosse rouste à Nanterre (95-63). Courant après le score les 3/4 du match, les bourguignons ont pris une petite correction face à Strasbourg qui n’a pourtant pas joué son meilleur basket (71-54).

 

Premier quart-temps très équilibré

 

D’entrée Strasbourg impose sa patte sur le match avec une circulation de balle impressionnante : Bangaly Fofana est trouvé par Kyle Weems et claque un dunk. Derrière c’est au tour de Weems d’être mis en orbite, à 3 points cette fois (5-0, 1e).

David Holston a eu du mal offensivement tout comme ses partenaires (crédit : Nicolas Goisque)
David Holston a eu du mal offensivement tout comme ses partenaires (crédit : Nicolas Goisque)

David Holston, en crise de confiance avec son shoot, trouve la mire à 3 points pour les Bourguignons et ramène rapidement la JDA (7-7, 4e). Si Dijon prend 3 points d’avance sur un and one de Myles Hesson, la SIG accélère pour revenir à égalité après 10 minutes (15-15, 10e).

 

Strasbourg fait la course en tête

 

L’entrée de Jacques Alingue fait du bien à la JDA : l’ancien de Souffel’ enchaîne contre sur Matt Howard et claquette dunk (18-20, 13e). Mais les hommes de Vincent Collet vont vite trouver les solutions, avec un Howard présent au scoring. Strasbourg va prendre la mesure de la défense Dijonnaise grâce notamment à des switch mal effectués en défense, comme sur ce panier de Howard (30-23, 17e). Louis Campbell y va de son fadeaway (32-23, 18e). Dijon ne rentre pas un seul tir et inscrira 0 point en l’espace de 6 minutes. Comme si c’était écrit Campbell attaque le milieu et fixe pour Weems seul dans le corner qui allume la mèche à 3 points, et au buzzer s’il vous plait (35-25, 20e).

 

Présents en défense, pas en attaque…

 

La JDA attaque pied au plancher cette deuxième mi-temps : Hesson et Holston marquent tour à tour à 3 points (35-31, 21e). Mais Dijon manque des choses simples, lay-up, tirs ouverts. L’écart repart vite à la hausse sous l’impulsion de Weems, très en verve sur son shoot extérieur. Les shoots extérieurs dijonnais quant à eux sont courts, très courts et par miracle pour ainsi dire Strasbourg ne mène que de 9 points à 10 minutes du terme (49-40, 30e).

Jacaques Alingue a été rentable dans la défaite Dijonnaise avec 8 points et 4 rebonds (Crédit : Nicolas Goisque)
Jacaques Alingue a été rentable dans la défaite Dijonnaise avec 8 points et 4 rebonds (Crédit : Nicolas Goisque)

 

L’ancien Dijonnais Jérémy Leloup plante des shoots assassins alors que la JDA manque a peu près tout ce qu’elle entreprend, finissant avec un très faible 32% de réussite aux tirs. Strasbourg parvient enfin à creuser un écart définitif sur un 3 points de Campbell, qui fetait ce soir son 200ème match avec Strasbourg (60-44, 36e). 2 and one de Hesson et Ryan Brooks permettront à la JDA de ne pas finir avec moins de 50 points. Du côté de la SIG on déroule complètement à l’image des deux paniers à 3 points en 1 min du pivot Romain Duport, synonyme de punition. Dijon s’incline finalement (71-54) au terme d’un match très brouillon mais ira tout de même à la Leaders Cup.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.