15 avril 2024

Coupe de France : pas de miracle pour le CDB à Metz

En déplacement à Metz pour le compte des 8ème de finale de la coupe de France , les filles du Cercle Dijon Bourgogne ont logiquement subit la domination des Mosellanes en s’inclinant sur le score de 29-19. Un match à l’image de beaucoup cette saison durant lequel les Dijonnaises auront tenu 20 minutes avant de s’écrouler en fin de première période et en début de seconde rendant aux locales la partie bien plus facile.

 

Sylla et le CDB ont subit la loi de Metz © Nicolas GOISQUE/archives
Sylla et le CDB ont subit la loi de Metz © Nicolas GOISQUE/archives

C’est effectivement une fois de plus une impression de déjà vu que l’on retient au terme de cette rencontre, tant Dijon a eu du mal toute la saison notamment sur les entames de seconde période, empêchant les partenaires de Léa Terzi d’espérer autre chose que de sauver les meubles durant les secondes périodes.

 

Jeu égal durant 20 minutes

Comme souvent le CDB aborde donc crânement cette rencontre dans laquelle il est encore une fois gros outsider. Léa Terzi montre l’exemple en ce début de match avec deux réalisations et le CDB fait la course en tête durant les premières minutes (2-4,5′  3-5,7′  6-7,12′). Après 20 minutes les bourguignonnes sont toujours au contact après un but de Barbara Moretto (9-8,19′). Mais les choses se corsent dans les 10 ultimes minutes de ce premier acte avec un 5-1 passé par les messines, Flippes, Pop Lazic et Lévèque prenant le relais d’Ana Gros jusque là meilleure scoreuse messine . A la pause le mal semble déjà fait (14-9,30′).

 

Metz sans soucis

Pire, comme lors de ces deux précédentes prestations à Besançon ou contre Metz (déjà), Dijon explose dès la reprise. En 5 minutes Metz passe un 4-1 avec deux nouvelles réalisations de Gros notamment faisant grimper l’écart à +8 (18-10, 35′).

L'apprentissage se poursuit pour Kenza Houlet et les jeunes Dijonnaises © Nicolas GOISQUE/archives
L’apprentissage se poursuit pour Kenza Houlet et les jeunes Dijonnaises © Nicolas GOISQUE/archives

Dès lors le match est terminé tant le CDB actuel n’a pas les armes pour renverser un tel score face à une formation aussi solide que l’est Metz. Les locales n’ont plus qu’à gérer tranquillement tandis que le CDB essaie de maintenir l’écart dans les proportions les moins catastrophiques possibles. Au pire il sera de -12 (26-14,52′) pour se figer à -10 au coup de siflet final (29-19,60′). Le dur apprentissage des jeunes troupes dijonnaises en vue de la saison prochaine se poursuit. Et la prochaine ne sera pas non plus une partie de plaisir avec un quart de finale de coupe de la igue à Fleury ce mercredi chez les championnes de France.

0 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.