19 octobre 2019

Créteil-DFCO (0-1) : Dijon assure et prend ses distances

Au terme d’un match difficile, notamment en seconde période, le DFCO l’emporte par le plus petit des scores face à Créteil (0-1). Un succès qui permet aux Dijonnais de rester au contact de Nancy et d’avoir huit longueurs d’avance sur le troisième.

 

Jérémie Bela a réussi son retour sur les pelouses. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Jérémie Bela a réussi son retour sur les pelouses. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Un match de football se joue sur des détails. Souvent quand on se bat pour ne pas descendre ses détails ne sont pas en notre faveur et inversement, tout sourit à une équipe dans une bonne dynamique. Cela s’est vérifié ce vendredi soir sur la pelouse de Duvauchelle à Créteil . Alors que les deux équipes s’étaient endormies en seconde période, un coup de sifflet fait basculer la rencontre. Peu avant le dernier quart d’heure de jeu, l’arbitre désigne le point de penalty suite à une main de Hérelle. Entré en jeu quelques minutes auparavant, Jérémie Bela, qui effectuait son retour sur les pelouses après sa blessure, prend Kerboriou à contre-pied (0-1, 73e). Un seul et unique but suffisant pour le faire le bonheur des Dijonnais qui ont su se montrer solides : “Je suis vraiment content car, gagner à Créteil, c’est un résultat très intéressant. Même si on ne gagne qu’un but à zéro sur penalty, on a su être solide” se réjouit Olivier Dall’Oglio. Les Bourguignons auraient pu se mettre à l’abri bien avant ce penalty. Dominateur en première période, le DFCO s’est procuré de nombreuses occasions. Tavares, à deux reprises de la tête, n’a pas réussi à trouver la faille (12e, 26e).

Pour Olivier Dall'Oglio, son équipe peut faire mieux au niveau de l'efficacité © Nicolas GOISQUE/archives
Pour Olivier Dall’Oglio, son équipe peut faire mieux au niveau de l’efficacité © Nicolas GOISQUE/archives

“On marque les esprits”

Tout comme Amalfitano qui a vu ses frappe repoussées de belle manière par Kerboriou (25e, 41e). Un manque d’efficacité qui n’a pas porté préjudice dans ce match mais cela pourrait poser des problèmes lors des prochaines rencontres : “On a bien construit nos actions, mais dans les derniers 30 mètres, on a été extrêmement maladroits et inefficaces devant le but. On aura besoin d’être plus tueur devant le but dans les prochains matchs. Nous sommes capables de mieux”. Dijon s’est fait aussi quelques frayeurs dans le premier acte mais Reynet s’est montré impérial pour sa 100ème en Ligue 2 avec Dijon (17e, 18e, 35e). Si la première période était très intéressante, la seconde l’était nettement moins. Au retour des vestiaires, la main mise dijonnaise était moins flagrante et le match s’était rééquilibré. Un peu plus éteint dans le jeu, Dijon a fait preuve d’un peu plus d’imprécision dans la dernière passe. Il aura fallu attendre la rentrée de Bela pour ramener un peu de jus et de pep’s. Derrière on connaît la suite. Un succès important pour les Dijonnais qui comptent désormais huit points d’avance sur le quatrième, Clermont, “Ce soir, c’est sûr, on marque les esprits” se félicite Olivier Dall’Oglio.

Source: site officiel du DFCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.