1 mars 2021

Mâcon-DFCO Féminin (0-2): Un match abouti avant Grenoble

En déplacement sur la pelouse de Flacé-Mâcon pour le compte de la 13e journée de deuxième division féminine, le DFCO a facilement disposé des Mâconnaises et profitent du match nul de l’OM pour revenir à cinq longueurs des deux leaders. De bonne augure pour préparer le 8e de finale de Coupe de France contre Grenoble.

 

Adeline Rousseau a marqué le premier but de cette rencontre. Crédit: Nicolas GOISQUE
Adeline Rousseau a marqué le premier but de cette rencontre. Crédit: Nicolas GOISQUE

Samuel Riscagli attendait une réaction de ses joueuses après la défaite contre Grenoble et une prestation en demi-teinte en Coupe de France. Dans ce derby bourguignon contre Flacé-Mâcon, Dijon a retrouvé son jeu et a dominé les débats du début à la fin. Durant ses quatre vingt-dix minutes, le DFCO n’a jamais été en danger et a été au-dessus de son adversaire grâce à une grosse maîtrise technique. Meilleur sur les plans techniques, physiques et tactiques, les coéquipières de Laura Bouillot trouvent facilement les décalages. Une domination qui se concrétise juste avant la mi-temps. Sur un corner de Cuynet, Adeline Rousseau reprend de la tête au second poteau et profite de la mauvaise sortie de la gardienne mâconnaise pour ouvrir le score (0-1, 43e). En difficulté dans le jeu, Mâcon encaisse ce but au plus mauvais moment. A l’inverse, ce but donne encore plus de confiance aux Dijonnaises qui continuent sur leur lancée au retour des vestiaires. Les occasions restent essentiellement dijonnaises et à force d’insister le DFCO parvient à se mettre définitivement à l’abri. A l’heure de jeu, Laura Bouillot conclut une magnifique action collective d’une reprise de volée du droit décroisée à l’entrée de la surface (2-0, 60e).

Dijon voudra prendre sa revanche face à Grenoble. Crédit: Nicolas GOISQUE
Dijon voudra prendre sa revanche face à Grenoble. Crédit: Nicolas GOISQUE

Grenoble, un tout autre match

Avec deux buts d’avance, le match est définitivement plié. Mais l’écart aurait pu être nettement plus important si Dijon s’était montré plus efficace (20e, 25e, 30e, 40e, 70e, 80e). Une prestation, donc, aboutie et pleine qui a ravit le staff dijonnais : “Nous avons félicité les joueuses pour l’état d’esprit affiché et surtout dans le contenu proposé aujourd’hui. Notre groupe est capable de belles choses et nous en sommes les premiers convaincus. Il faut continuer à travailler, redoubler d’efforts et parvenir à une constance dans les efforts et la concentration, tant pendant les entraînements que pendant les matchs” se réjouit Stéphane Royal. De bonne augure avant de retrouver Grenoble en huitième de finales de la Coupe de France même si l’adversité sera toute autre : “L’opposition sera bien supérieur, tant sur le plan technique que physique. Nous connaissons leurs failles. Nous allons enclencher une semaine de travail intensif pour préparer ce match. Nous promettons aux supporters un beau match, avec un engagement physique intense et total. Nous avons tous en tête le dernier match de championnat, qui reste notre seule défaite à domicile, avec une revanche à prendre” annonce Stéphane Royal. On a déjà hâte d’y être.

160 Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.